Type de diplôme : Diplôme d'Etat

Diplôme d’État de Pédicure-Podologue

Domaine : Sciences, Technologies, Santé

  • Voir la page en français
  • Crédits ECTS

    180 crédits
  • Niveau d'études visé

    BAC +3
  • Durée

    3 ans
  • Langue(s) des enseignements

    Français

Présentation

Le pédicure podologue est un professionnel de santé de la filière rééducation.

Il permet aux sportifs, aux enfants, aux adultes et aux personnes âgées de bénéficier d’une prise en charge des troubles du pied et de l’appareil locomoteur.

En effet, le pédicure-podologue diagnostique et traite les pathologies de son domaine.

D’autre part, il prescrit, confectionne et adapte des dispositifs médicaux podologiques externes (orthèses plantaires, petits appareillages,…) ainsi que des topiques et pansements.

Enfin, il réalise des activités en matière de prévention, de formation, d’encadrement, d’éducation et de recherche.

Le diplôme d’État équivaut à 180 ECTS.

Les lieux de formation :

AFREP : UFR de médecine site Villemin 10, avenue de Verdun et Hôpital Fernand Widal – Paris 10è

EFOM : 118 bis rue de Javel et 43 bis rue des Entrepreneurs – Paris 15è

Objectifs

La formation est destinée :

  • à amener l’étudiant à devenir un praticien autonome, responsable et réflexif
  • à être capable d’analyser toute situation en relation avec la santé et de prendre des décisions dans les limites de son rôle et de mener des interventions seul et/ou en équipe interprofessionnelle
  • à développer des ressources en savoirs théoriques et méthodologiques, en habiletés gestuelles et en capacités relationnelles
  • à lui permettre de constituer son portefeuille de connaissances et de compétences
  • à lui permettre de préparer son projet professionnel.

 

Savoir-faire et compétences

  • Analyser et évaluer une situation et élaborer un diagnostic dans le domaine de la pédicurie podologie ;
  • Concevoir, conduire et évaluer un projet thérapeutique en pédicurie podologie ;
  • Mettre en œuvre des activités thérapeutiques dans le domaine de la pédicurie-podologie 
  • Concevoir et conduire une démarche de conseil, d’éducation, de prévention en pédicurie-podologie et en santé publique ;
  • Communiquer et conduire une relation dans un contexte d’intervention ;
  • Évaluer et améliorer sa pratique professionnelle ;
  • Rechercher, traiter et analyser des données professionnelles et scientifiques ;
  • Gérer une structure et ses ressources ;
  • Coopérer avec d’autres professionnels ;
  • Informer et former des professionnels et des personnes en formation.

Niveau d'entréeBac

Public(s) cible(s)

  • Étudiant

Modalité(s) de formation

  • Formation initiale

Langue(s) des enseignementsFrançais

StageObligatoire (1170 heures sur 3 ans)

Précision du rythme

985 heures de cours magistraux, 1043 heures de travaux dirigés, 2200 heures de travail personnel - 1170 heures de formation clinique

 

Programme

Organisation de la formation

La formation est organisée sur 6 semestres.

Elle comprend : 985 heures de cours magistraux, 1043 heures de travaux dirigés et 2200 heures de travail personnel (ou travail personnel guidé) pour 59 unités d’enseignement.

Une partie des cours magistraux se déroulent au sein de l’université.

Les stages et la formation clinique sont réparties sur chaque semestre.

Stages

La formation clinique comporte:

  • Des temps à la clinique de l’institut de formation
  • D’autres temps : Hospitaliers, extrahospitalier et en cabinet libéral.

 Le parcours de formation clinique comprend au minimum 8 semaines en dehors de la clinique de l’institut avec un maximum de 2 semaines de cabinet libéral.

La spécificité de la formation en pédicurie-podologie est d’accueillir des patients, dès le début de la formation, en consultation au sein de la clinique de chaque institut.

Quel que soit le lieu, chaque étudiant est encadré par un tuteur de stage.

L’étudiant possède un portfolio destiné au suivi du parcours de formation clinique et à la capitalisation des éléments de compétences.

Contrôle des connaissances

Pendant ou à la fin de chaque semestre, les unités d’enseignement concernés et la formation clinique font l’objet d’une évaluation.

L’évaluation des connaissances et des compétences est réalisée en contrôle continu et par des examens semestriels (2 sessions par an)

Les modalités sont variées : écrits, oraux, soutenance de projet et mise en situation professionnelle.

Une commission d’attribution des crédits valide les ECTS acquis pour chaque semestre.

Chaque semestre validé représente 30 ECTS. 

Tutorat

Un tutorat accompagne les étudiants au sein de chaque institut dès l’entrée en formation.

Aménagements particuliers

Des aménagements d’emploi du temps sont possibles pour les personnes en situation de handicap, athlètes de haut niveau ou situations particulières.

Les évaluations peuvent être aménagées d’un tiers temps supplémentaire et de moyens matériels spécifiques en fonction des recommandations explicites faisant suite au bilan médical.

Admission

D’une manière générale, les personnes intéressées par le soin, l’examen clinique et la fabrication des orthèses :

  • Élèves de terminales
  • Étudiants post-L1 en réorientation
  • Reconversion professionnelle.

Conditions d'admission

 

 Les candidats doivent :

  • être âgés de dix-sept ans au moins au 31 décembre de l’année d’entrée en formation
  • être titulaire du baccalauréat
  • s’inscrire sur la plateforme de préinscription PARCOURSUP.

L’admission s’effectue sur dossier.

 

Les clefs de la réussite

Attendus nationaux publiés sur la plateforme Parcoursup :

1 – Être intéressé par les questions de santé et les questions sociales

2 – Disposer de qualités humaines et de capacités relationnelles
3 – Disposer d’une maîtrise de l’expression écrite et orale

4 – Avoir de l’intérêt pour les sciences du vivant et la démarche scientifique

5 – Savoir s’organiser dans son travail

Modalités de candidature

Via la plateforme Parcoursup

Et après ?

Poursuite d'études

Les 180 ECTS acquis par le diplôme d’État de pédicure-podologue permettent la poursuite d’études notamment :

  • Master à l’université (santé publique, biomécanique, sciences de l’éducation, ergonomie…)
  • Diplôme Universitaire (différents DU : sport, diabète, éducation thérapeutique…)
  • Diplôme de cadre de santé
  • Accès à d’autres métiers de la santé par l’intermédiaire de passerelles (masseur-kinésithérapeute, infirmier…).

Àl’issue d’un master, une poursuite dans la filière doctorale est possible.

 

Passerelles

Les passerelles sont principalement représentées par les filières de santé paramédicales comme masso-kinésithérapie et soins infirmiers.

Les unités d’enseignement transversales sont transférables en cas de possession du diplôme d’État.

 

Taux de réussite

entre 95 et 98 %

Les étudiants font l’objet d’un accompagnement personnalisé et d’un dispositif d’aide à la réussite déclinés sur les 3 années.

Insertion professionnelle

Le pédicure-podologue exerce principalement en cabinet libéral ou dans des maisons de santé pluridisciplinaires. Il peut également être salarié dans un établissement de santé.

 

Référentiels

Fiches métiers ROME

  • J1409: Pédicurie et podologie

Référentiel RNCP

  • 18364

Contact(s)

Composante(s)

  • Directeur(trice)
    Guillaume Cabé

    Directeur de l'AFREP

    Email : guillaume.cabe @ afrep.asso.fr

    Marie-Claude Autrusson

    Directrice de l’IFPP

    Email : marie-claude.autrusson @ efom.fr

Contact(s) administratif(s)

  • Catherine Challat

    Secrétariat AFREP

    AFREP - Site Villemin10, avenue de Verdun75010 ParisTél : 01 57 27 95 16

    Email : contact @ afrep.fr

  • Dominique Bellamy

    Assistante de direction IFPP

    Fondation EFOM Boris Dolto43 bis, rue des entrepreneurs75015 ParisTél : 01 43 29 81 27

    Email : ifpp @ efom.fr

  • Eva Waeles

    Assistante administrative IFPP

    Fondation EFOM Boris Dolto43 bis, rue des entrepreneurs75015 ParisTél : 01 43 29 81 26

    Email : eva.waeles @ efom.fr

A lire aussi

Formation | Université de Paris
Obésité : des cellules immunitaires associées aux muqueuses intestinales induisent inflammation et dysbiose

Dans un article publié dans la revue Nature Communications, l’équipe dirigée par Agnès Lehuen de l’Institut Cochin (Université de Paris / CNRS / Inserm) démontre l’importance du rôle des cellules MAIT (Mucosal Associated Invariant T cells) dans l’inflammation chronique du tissu adipeux et la dysbiose intestinale dans un contexte d’obésité.
Les résultats mettent en lumière les mécanismes immunitaires impliqués dans le développement du diabète de type 2 lors de l’obésité et désignent les cellules MAIT comme nouvelles cibles thérapeutiques potentielles dans l’obésité et le diabète de type 2. 

Formation | Université de Paris
Création du premier réseau de référents d’accompagnants à domicile

La crise sanitaire, sans précédent, liée au Covid 19, nous a montré l’importance d’avoir des professionnels de santé bien formés pour accompagner les personnes âgées et fragiles dans les gestes du quotidien. Université de Paris avec la Fédération des Services à la Personne et de Proximité (FEDESAP) et l’association Les transmetteurs du Dr Xavier Emmanuelli, ouvre une session de formation d’accompagnant à domicile de personnes à fragilités multiples.

Formation | Université de Paris
Université Ouverte : découvrez le programme 2020-2021

Vous souhaitez apprendre une langue étrangère ? Vous initier aux arts plastiques ? Enrichir votre culture générale au travers de cours d’histoire ou de géopolitique ? Découvrir l’histoire du cosmos, les mécanismes de notre cerveau ou encore vous initier à la cosmologie moderne ? 
Que vous soyez étudiant, salarié ou retraité, l’Université Ouverte vous ouvre ses portes, celles d’un savoir ouvert à toutes et à tous.

Formation | Université de Paris
Campagne d’inscription 2020-2021

 

Logo

Contact

85 boulevard Saint-Germain 75006 Paris
(33) (0)1 57 27 90 00