Type de diplôme : Diplôme d'université (DU-DIU)

DU Gestion des urgences vitales : de la physiologie à la pratique clinique sur simulateur humain (METI)

Domaine : Santé

  • Voir la page en français
  • Niveau d'études visé

    BAC +5

Présentation

  • Responsable : Dr Patrick Plaisance.
  • Durée totale : 108 h, 1 an.
  • Cette formation s'adresse aux : Voir public détaillé plus bas. 
  • Lieu(x) de la formation : IUT Pajol, Centre de Simulation illumens, 20 Rue du Département, 75018 Paris.
  • TARIF(S)  : 300 euros de frais de dossiers+ frais complémentaires Consulter cette page
  • CANDIDATURE : Cliquez ici
     
  • Secrétariat pédagogique

Retour candidatures, question sur le programme ou sur les enseignements.

  • Secrétariat administratif

Dossier administratif, paiement, carte étudiant ou édition du diplôme.

Da Silva Maria
secretariat.plaisance.lrb@aphp.fr

 

Elisabeth KAHN

01.57.27.86.36
elisabeth.kahn@univ-paris-diderot.fr (nadja.talaouit-mockli @ univ-paris-diderot.fr)

Objectifs

Assurer une formation théorique et surtout pratique par l'intermédiaire de scénarios proposés aux praticiens exerçant ou se destinant à la médecine d'urgence. Les connaissances apportées par cet enseignement sont complémentaires de la formation médicale continue délivrée dans le domaine de la médecine d'urgence.

L'intérêt de cette formation centrée sur la simulation de cas cliniques en temps réels, est d'être reproductible, standardisée, didactique par visualisation immédiate des changements physiologiques et des réponses aux traitements donnés. Elle permet également de mettre l'accent sur la catégorisation des priorités de prise en charge et le management d'équipe dans l'attribution du rôle de chacun.

Modalité(s) de formation

  • Formation continue

Lieu d'enseignement

Programme

Organisation de la formation

  • Organisation 

Début des enseignements : 21 janvier 2019. Cours répartis en trois séminaires d'une semaine chacun en Janvier, Mars et Mai à sur le site de l'IUT Pajol (université Paris Diderot). 

Cours théoriques assortis d'ateliers pratiques. 

  • Dates des examens  

Examens le 17 juin 2019 (prévisionnel)

  • Contenu et enseignements 

Programme 2018-2019 (prévisionnel). 

3 modules d’une semaine échelonnés de janvier à juin.

Séminaire 1 : Détresses respiratoires;
Séminaire 2 : Détresses cardio-vasculaires;
Séminaire 3 : Troubles de conscience- troubles métaboliques - traumatisme.

  • Admissions
  • Urgentistes;
  • Médecins de nationalité française, originaires d’un pays de l'UE, ou étrangers à l'UE, titulaires du diplôme de docteur en médecine, possédant ou en cours d’acquisition de la Capacité de Médecine d’Urgence (CMU);
  • Médecins diplômés de médecine générale se destinant à travailler dans les services d’urgence.

 

Contact(s)

Composante(s)

Lieu(x) de la formation

  • Site Villemin

A lire aussi

Formation | Université de Paris
Covid-19 – Appel à mobilisation

Première université médicale de France, Université de Paris a un rôle particulier à jouer dans la crise sanitaire à laquelle le pays fait face. Si l’ensemble des personnels médicaux de l’université est totalement engagé dans la lutte menée dans les CHU, le soutien d’Université de Paris va au-delà. De nombreux laboratoires en dehors du secteur santé sont mobilisés et proposent un soutien matériel comme humain. Merci à toutes et tous de cet engagement.

Formation | Université de Paris
Appels à projet Recherche Covid-19

Pour accéder à des financements immédiatement tout en aidant à lutter contre la pandémie Covid-19, retrouvez ici les différents appels à projets en cours mis à jour régulièrement.

Formation | Université de Paris
DISCOVERY : essai clinique européen contre le Covid-19

Débuté le 22 mars 2020, Multi-centre, adaptive, randomized trial of the safety and efficacy of treatments of COVID-19 in hospitalized adults est l’essai clinique européen destiné à évaluer quatre traitements expérimentaux contre le Covid-19.

Formation | Université de Paris
Comment battre de nouveaux records au 200 mètres ?

Le record du monde d’Usain Bolt sur 200 mètres n’a pas été battu depuis 10 ans, et celui de Florence Griffith Joyner depuis plus de 30 ans. Et si les mathématiques venaient au secours du sport pour comprendre comment dépasser ces records ? Grâce à un modèle mathématique, Amandine Aftalion, chercheuse du CNRS au Centre d’analyse et de mathématique sociales (CNRS/EHESS), et Emmanuel Trélat, chercheur de Sorbonne Université au Laboratoire Jacques-Louis Lions (CNRS/Sorbonne Université/ Université de Paris) ont démontré que la forme des pistes d’athlétisme pourrait être optimisée afin d’atteindre de nouveaux records. A prévoir : des lignes droites plus courtes et des rayons plus grands. Ces travaux sont publiés dans Royal Society Open Science le 25 mars 2020.

Logo

Contact

85 boulevard Saint-Germain 75006 Paris
(33) (0)1 57 27 90 00