Type de diplôme : Doctorat

Ecole Doctorale 561 - Hématologie, Oncogenèse et Biothérapies

Domaine : Sciences, Technologies, Santé

  • Voir la page en français
  • Niveau d'études visé

    BAC +8 et plus

Présentation

L'Ecole Doctorale HOB soutient les travaux expérimentaux et cliniques visant à élucider des mécanismes d'oncogenèse spécifiques des différents types de tumeurs solides ou hématopoïétiques afin de développer des outils médicaux de prise en charge personnalisée des cancers (diagnostic, traitement et suivi). Les approches de génomique, protéomique, biochimie et biologie cellulaire des cellules tumorales et du microenvironnement sont favorisées de même que la construction de modèles pertinents précliniques chez le rongeur (xénogreffes et modèles génétiques). Les thèses d’interface impliquant des aspects de bio-informatique sont intégrées dans les thématiques de l’Ecole Doctorale. Les thèses portant sur la recherche clinique et l’identification et le développement de biomarqueurs seront encouragées.

L'Ecole favorise de la même façon les sujets de thèse portant sur les cellules souches normales (hématopoïétiques et autres tissus) et la définition des signatures différentielles entre les cellules souches normales et les cellules initiatrices de tumeurs.

L'Ecole poursuit ses travaux dans les domaines de la thérapie génique et de la thérapie cellulaire incluant la greffe de cellules souches hématopoïétiques et les aspects d'histocompatibilité.L'étude des interactions cellulaires (cellules stromales, endothéliales, ostéoblastes, cellules de la réponse immune...) et la mise en évidence in vivo de ces interactions justifieront des projets dans le domaine des biothérapies.

L'Ecole favorisera l'étude des cellules souches (cellule souche embryonnaire, cellule souche du sang placentaire, cellule souche mésenchymateuse) pour le développement de nouveaux outils pour la thérapie tant dans l'étude de la plasticité que de leur vectorisation (incluant des aspects de virologie). Les projets d'imageries appliquées à la clinique seront également soutenus.

Niveau d'entréeBac+5

Public(s) cible(s)

  • Étudiant
  • Salarié - Profession libérale

Modalité(s) de formation

  • Formation initiale
  • Formation continue

Validation des Acquis de l'Expérience : Oui

Admission

Conditions d'admission

Tout candidat à l’inscription pour l’Ecole Doctorale HOB doit être titulaire d’un Master 2 Recherche de filière scientifique.

Contact(s)

Composante(s)

  • Directeur de l'Ecole Doctorale
    Raphaël Itzykson
  • Directrice adjointe
    Michaëla Fontenay

Contact(s) administratif(s)

  • École Doctorale - ED HOB Institut Universitaire d'Hématologie - Service d'Enseignement - Centre HayemHôpital Saint-Louis - 1, avenue Claude Vellefaux75475 Paris Cedex 10Tél : 01 57 27 67 15 / 16

    Email : edoctb2t @ univ-paris-diderot.fr

A lire aussi

Formation | Université de Paris
Covid-19 – Appel à mobilisation

Première université médicale de France, Université de Paris a un rôle particulier à jouer dans la crise sanitaire à laquelle le pays fait face. Si l’ensemble des personnels médicaux de l’université est totalement engagé dans la lutte menée dans les CHU, le soutien d’Université de Paris va au-delà. De nombreux laboratoires en dehors du secteur santé sont mobilisés et proposent un soutien matériel comme humain. Merci à toutes et tous de cet engagement.

Formation | Université de Paris
Appels à projet Recherche Covid-19

Pour accéder à des financements immédiatement tout en aidant à lutter contre la pandémie Covid-19, retrouvez ici les différents appels à projets en cours mis à jour régulièrement.

Formation | Université de Paris
DISCOVERY : essai clinique européen contre le Covid-19

Débuté le 22 mars 2020, Multi-centre, adaptive, randomized trial of the safety and efficacy of treatments of COVID-19 in hospitalized adults est l’essai clinique européen destiné à évaluer quatre traitements expérimentaux contre le Covid-19.

Formation | Université de Paris
Comment battre de nouveaux records au 200 mètres ?

Le record du monde d’Usain Bolt sur 200 mètres n’a pas été battu depuis 10 ans, et celui de Florence Griffith Joyner depuis plus de 30 ans. Et si les mathématiques venaient au secours du sport pour comprendre comment dépasser ces records ? Grâce à un modèle mathématique, Amandine Aftalion, chercheuse du CNRS au Centre d’analyse et de mathématique sociales (CNRS/EHESS), et Emmanuel Trélat, chercheur de Sorbonne Université au Laboratoire Jacques-Louis Lions (CNRS/Sorbonne Université/ Université de Paris) ont démontré que la forme des pistes d’athlétisme pourrait être optimisée afin d’atteindre de nouveaux records. A prévoir : des lignes droites plus courtes et des rayons plus grands. Ces travaux sont publiés dans Royal Society Open Science le 25 mars 2020.

Logo

Contact

85 boulevard Saint-Germain 75006 Paris
(33) (0)1 57 27 90 00