Type de diplôme : Formation qualifiante

Formation qualifiante : Xénobiotiques environnementaux et stress

Domaine : Sciences, Technologies, Santé

Présentation

Objectifs

Cette formation théorique est une unité d’enseignement (UE) de la formation initiale du master Toxicologie (M1).

Savoir-faire et compétences

Spécialisation en environnement.

Connaissance de l’impact et du mécanisme d’action des xénobiotiques (produits chimiques, polluants de l’environnement) dans les domaines de la santé et de l’environnement.

Connaissance des nouvelles méthodes d’approches de la toxicologie : méthodes in vitro, QSAR (Relation Structure Activité Quantitative).

Public(s) cible(s)

  • Salarié - Profession libérale

Modalité(s) de formation

  • Formation continue non diplômante

Rythme de la formationCours en semaine (journée)

Lieu d'enseignement

Programme

Organisation de la formation

Partie théorique (24h)

Grandes familles de polluants et leurs voies de pénétration dans l’organisme

Xénobiotiques et impacts environnementaux

Xénobiotiques et morts cellulaires : mécanismes d’adaptation et de protection

Les relations structure-toxicité

Xénobiotiques et reproduction

Xénobiotiques et mécanismes de génotoxicité

Xénobiotiques et vieillissement

 

Partie pratique (6h)

Relations structure-toxicité

Apprentissage d’analyses d’article

 

février - mars 2017

30h – 1/2 jour / Semaine (CM+TD)

700 € (TVA 0% incluse)

Admission

Personnels de laboratoires de recherche publics ou privés, travaillant dans le domaine des sciences du vivant, les industries pharmaceutiques, chimiques et agroalimentaires pouvant être impliqués dans l’application de la directive européenne REACH, des ingénieurs de sécurité et des médecins du travail.

 

Pré-requis

Etre titulaire d’un diplôme Bac+3 ou de pouvoir justifier d’acquis professionnels de niveau équivalent.

Droits de scolarité

700 €

Contact(s)

Composante(s)

Lieu(x) de la formation

  • Campus des Grands Moulins (site Paris Rive Gauche)

A lire aussi

Formation | Université de Paris
Une nouvelle piste possible pour expliquer les cas graves de la Covid-19

Dans la lutte contre la Covid-19, la compréhension des mécanismes menant à des formes graves de la maladie est un enjeu majeur. Si de nombreuses pistes sont actuellement explorées, des chercheurs d’Université de Paris, de Sorbonne Université, de l’Inserm et du CNRS, ont émis une hypothèse originale, selon laquelle une altération des défenses antioxydantes associée à une proportion anormalement élevée de neutrophiles (globules blancs) expliquerait l’évolution de la maladie vers ses formes les plus graves. Cette hypothèse en cours de validation a fait l’objet d’une publication dans la revue Nature Reviews Immunology le 10 août dernier.

Formation | Université de Paris
Nouveau ! L’espace Carrière des étudiants

Université de Paris se dote d’une nouvelle plateforme d’aide à l’insertion professionnelle, en partenariat avec JobTeaser.

Formation | Université de Paris
Les BU rouvrent leurs portes

Les bibliothèques Grands-Moulins, Sciences, Bichat, Cochin, Cordeliers, Necker,  Villemin, Montrouge, Garancière, BIU Santé – Médecine, BIU Santé – Pharmacie, Jeanne-Chauvin, Henri-Piéron, SHS et STAPS vous accueillent dans le respect des consignes sanitaires en vigueur à Université de Paris.

Formation | Université de Paris
[Mesures sanitaires] Pour une rentrée en toute sécurité

Dans le cadre de la lutte contre la pandémie Covid-19, Université de Paris met en place des mesures sanitaires pour vous permettre d’aborder la rentrée dans un contexte sûr et de protéger la santé de toutes et tous.

Logo

Contact

85 boulevard Saint-Germain 75006 Paris
(33) (0)1 57 27 90 00