test

Licence Sciences du langage (L3) parcours linguistique théorique et expérimentale

Domaine:Sciences humaines et sociales

  • Voir la page en français
  • Niveau d'études visé

    BAC +3
  • Composante de la formation

Présentation

La linguistique s’efforce de dégager les propriétés communes des langues en étudiant leurs propriétés formelles, leur histoire, leur diversité, leur apprentissage, leurs pathologies.

La Licence Sciences du langage (SDL) proposée à Paris Diderot s’adresse aux étudiant.e.s souhaitant découvrir les disciplines fondamentales de la linguistique après 2 années de licence LLCER (japonais, coréen, chinois, anglais), Lettres ou MIASHS, ayant suivi, de préférence, une formation en Sciences du langage sous forme de parcours. La licence SDL est donc une spécialisation de niveau L3.

Cette formation est en prise directe avec les recherches les plus récentes dans le domaine, en interaction avec de nombreux laboratoires, dont certains soutenus par le CNRS ou l’INRIA (Alpage, CLILLAC-ARP, HTL, LLF).

Objectifs

L’UFR de Linguistique délivre en L3 une Licence Sciences du langage dans laquelle l’étudiant.e choisit, selon son orientation professionnelle, un des trois parcours proposés : Français Langue Etrangère, Linguistique Informatique, Linguistique théorique et expérimentale.

Savoir-faire et compétences

  • Acquisition de connaissances liées à la description de langues variées, basées sur les théories linguistiques contemporaines
  • Maîtrise d'outils de description et d'analyse des langues

Niveau d'entréeBac+2

Modalité(s) de formation

  • Formation initiale
  • Formation continue

Validation des Acquis de l'Expérience : Oui

Formation à distanceNon

Rythme de la formationCours en semaine (journée)

En savoir +

Lieu d'enseignement

Programme

Organisation de la formation

Pendant les deux premières années, l’étudiant.e peut préparer un parcours Sciences du langage, en licence Anglais (UFR Études Anglophones), Lettres (UFR Lettres, Arts et Cinéma), Chinois, Coréen, Japonais (UFR Langues et Civilisations de l’Asie Orientale) ou MIASHS (Département Sciences Exactes). Les cours introductifs (introduction aux différents domaines de la linguistique : phonétique, phonologie, syntaxe, sémantique, psycholinguistique, sociolinguistique ; les applications linguistiques : langue et ordinateur, langues dans le monde etc.) permettront d’acquérir des bases solides pour la suite des études.

L’UFR de Linguistique délivre en L3 une Licence Sciences du langage dans laquelle l’étudiant.e choisit, selon son orientation professionnelle, un des trois parcours proposés : Linguistique théorique et expérimentale, Linguistique Informatique, Français Langue Etrangère (FLE).

Admission

Conditions d'admission

Licence 1e et 2e années validées en Sciences humaines, Lettres, Langues ou MIASHS (Autre diplôme : validation des acquis)

Dossier "Etudes en France" ou "e-candidat"

Pré-requis

Niveau C1 en Français

Capacité à lire un texte scientifique en anglais

Et après ?

Poursuite d'études

Master Sciences du Langage de Paris Diderot qui propose 4 spécialités :

  • Linguistique Théorique et expérimentale
  • Linguistique Appliquée à la Didactique du Français Langue Étrangère,
  • Linguistique Informatique
  • Phonétique et Phonologie

Insertion professionnelle

Métiers exercés à l’issue de la licence

  • professeur.e des écoles (concours)
  • orthophoniste (concours)
  • enseignant.e de Français Langue Étrangère
  • édition, publication
  • politique linguistique
  • génie logiciel
  • ingénierie linguistique
  • webmaster

Contact(s)

Composante(s)

Campus

  • Campus des Grands Moulins

Contact(s) administratif(s)

  • Armelle Collot

    Responsable de Scolarité

    Université Paris Diderot - UFR de LinguistiqueBâtiment Olympe de Gouges - Place Paul Ricoeur (case 7003)75013 Paris

    Email : armelle.collot @ univ-paris-diderot.fr

A lire aussi

Formation | Université de Paris
Une nouvelle piste possible pour expliquer les cas graves de la Covid-19

Dans la lutte contre la Covid-19, la compréhension des mécanismes menant à des formes graves de la maladie est un enjeu majeur. Si de nombreuses pistes sont actuellement explorées, des chercheurs d’Université de Paris, de Sorbonne Université, de l’Inserm et du CNRS, ont émis une hypothèse originale, selon laquelle une altération des défenses antioxydantes associée à une proportion anormalement élevée de neutrophiles (globules blancs) expliquerait l’évolution de la maladie vers ses formes les plus graves. Cette hypothèse en cours de validation a fait l’objet d’une publication dans la revue Nature Reviews Immunology le 10 août dernier.

Formation | Université de Paris
Nouveau ! L’espace Carrière des étudiants

Université de Paris se dote d’une nouvelle plateforme d’aide à l’insertion professionnelle, en partenariat avec JobTeaser.

Formation | Université de Paris
Les BU rouvrent leurs portes

Les bibliothèques Grands-Moulins, Sciences, Bichat, Cochin, Cordeliers, Necker,  Villemin, Montrouge, Garancière, BIU Santé – Médecine, BIU Santé – Pharmacie, Jeanne-Chauvin, Henri-Piéron, SHS et STAPS vous accueillent dans le respect des consignes sanitaires en vigueur à Université de Paris.

Formation | Université de Paris
[Mesures sanitaires] Pour une rentrée en toute sécurité

Dans le cadre de la lutte contre la pandémie Covid-19, Université de Paris met en place des mesures sanitaires pour vous permettre d’aborder la rentrée dans un contexte sûr et de protéger la santé de toutes et tous.

Logo

Contact

85 boulevard Saint-Germain 75006 Paris
(33) (0)1 57 27 90 00