test

Licence Sciences de la vie (L3) parcours Biologie/Informatique

Domaine:Sciences, Technologies, Santé

Mention: Sciences de la vie

Parcours: Biologie/Informatique

  • Voir la page en français
  • Niveau d'études visé

    BAC +3
  • Composante de la formation

Présentation

Le parcours Biologie-Informatique (BI) se place dans une perspective pluridisciplinaire associant les domaines des Sciences du Vivant et de l’Informatique. Il permet d’acquérir des compétences et une pratique de haut niveau en Biologie et en Informatique ce qui devrait lui permettre d’intégrer et de s’épanouir dans un master de Bioinformatique, Sciences de la Vie ou Informatique appliquée.

Objectifs

Les objectifs principaux de la L3BI sont :

- fournir d'une part une connaissance de base de ces deux domaines scientifiques et d'autre par une pratique de l'expérimentation biologique.

- former des étudiants, issus de parcours à dominante biologie au plus tôt aux problématiques de l’informatique, en parallèle d’une solide formation en biologie,

-  consolider les connaissances informatiques d’étudiants issus de ces parcours tout en les initiant à la biologie.

Savoir-faire et compétences

-          Former des personnes capables d’interagir avec des biologistes et des informaticiens ou mathématiciens

-          Former des personnes capables de traiter des données issues de la biologie et de les modéliser.

-          Acquérir les bases de la programmation impérative.

-          Concevoir des algorithmes performants.

-          Maitriser les connaissances théoriques, techniques et pratiques permettant de concevoir, implémenter et interroger une base de données relationnelle.

-          Structurer et modéliser l’information biologique.

-          Analyser de manière critique les approches de biologie moléculaire

-          Comprendre les mécanismes moléculaires en jeu dans la régulation de l’expression génique.

-          Savoir travailler en groupe.

-          S’exprimer clairement à l'oral et à l'écrit.

Acquérir des compétences et des connaissances théoriques et pratiques en bio-informatique, permettant de proposer une stratégie de bio-informatique pour résoudre un problème biologique

Niveau d'entréeBac+2

Public(s) cible(s)

  • Étudiant
  • Salarié - Profession libérale

Modalité(s) de formation

  • Formation initiale
  • Formation continue

Validation des Acquis de l'Expérience : Oui

Formation à distanceNon

Stage (une semaine à 2 mois)

Lieu d'enseignement

Programme

Organisation de la formation

S5 : Biologie Moléculaire Fondamentale, Génétique des procaryotes et des eucaryotes, Physiologie métabolique, Chimie bio-organique, Base de la programmation, Biostatistique, Algorithmique, Base de données

S6 : Biostatistiques, Les omiques, Bio-informatique, Graphisme moléculaire, Biologie Computationnelle, Neurosciences computationnelles, programmation avancée, anglais

Possibilité de faire un stage / projet tutoré (3ects)

Et après ?

Poursuite d'études

Formation visée : master Bioinformatique

Taux de réussite

70%

Référentiels

Référentiel RNCP

  • 24530

Contact(s)

Composante(s)

Lieu(x) de la formation

  • Campus des Grands Moulins (site Paris Rive Gauche)

Campus

  • Campus des Grands Moulins
  • Responsable pédagogique
    Anne Badel-Chagnon

    Tél : 0157278378

    Email : anne.badel @ univ-paris-diderot.fr

Contact(s) administratif(s)

  • Virginie Bruère

    UFR Sciences du Vivant,Bâtiment Lamarck B35, rue Hélène Brion75013 ParisTél : 01 57 27 82 33

    Email : virginie.bruere @ univ-paris-diderot.fr

Contact(s) Formation Continue

  • Reine Rigault

    Gestionnaire Formation professionnelle

    UFR Sciences du Vivant Bâtiment Buffon4, rue M-A Lagroua Weill-Hallé75013 ParisTél : 0157278234

    Email : fcsdv @ u-paris.fr

A lire aussi

Formation | Université de Paris
Une nouvelle piste possible pour expliquer les cas graves de la Covid-19

Dans la lutte contre la Covid-19, la compréhension des mécanismes menant à des formes graves de la maladie est un enjeu majeur. Si de nombreuses pistes sont actuellement explorées, des chercheurs d’Université de Paris, de Sorbonne Université, de l’Inserm et du CNRS, ont émis une hypothèse originale, selon laquelle une altération des défenses antioxydantes associée à une proportion anormalement élevée de neutrophiles (globules blancs) expliquerait l’évolution de la maladie vers ses formes les plus graves. Cette hypothèse en cours de validation a fait l’objet d’une publication dans la revue Nature Reviews Immunology le 10 août dernier.

Formation | Université de Paris
Nouveau ! L’espace Carrière des étudiants

Université de Paris se dote d’une nouvelle plateforme d’aide à l’insertion professionnelle, en partenariat avec JobTeaser.

Formation | Université de Paris
Les BU rouvrent leurs portes

Les bibliothèques Grands-Moulins, Sciences, Bichat, Cochin, Cordeliers, Necker,  Villemin, Montrouge, Garancière, BIU Santé – Médecine, BIU Santé – Pharmacie, Jeanne-Chauvin, Henri-Piéron, SHS et STAPS vous accueillent dans le respect des consignes sanitaires en vigueur à Université de Paris.

Formation | Université de Paris
[Mesures sanitaires] Pour une rentrée en toute sécurité

Dans le cadre de la lutte contre la pandémie Covid-19, Université de Paris met en place des mesures sanitaires pour vous permettre d’aborder la rentrée dans un contexte sûr et de protéger la santé de toutes et tous.

Logo

Contact

85 boulevard Saint-Germain 75006 Paris
(33) (0)1 57 27 90 00