• Votre sélection est vide.

    Enregistrez les diplômes, parcours ou enseignements de votre choix.

 

Master Langues, Littératures et Civilisations Etrangères et Régionales parcours Etudes Anglophones : Traduction littéraire

Domaine : Arts, Lettres, Langues
Mention : Langues, littératures et civilisations étrangères et régionales
 
  • Niveau d'études visé

    BAC +5

  • Faculté

    Faculté Sociétés et Humanités

Présentation

Conçu comme une formation à la fois théorique et pratique, le master professionnel de traduction littéraire a pour objectif de former des traducteurs et traductrices de l’anglais, pour l’édition en langue française. Il se distingue en 2e année par son caractère de compagnonnage, qui permet aux étudiant.e.s retenu.e.s de se former sous la houlette d’un traducteur ou d’une traductrice professionnel.le.

Fondé au début des années 1990, le master de traduction littéraire a forgé un lien reconnu avec le monde de l’édition, qui apprécie son professionnalisme. Editeurs et acteurs du monde de l’édition y interviennent régulièrement dans le cadre d’ateliers, d’interventions et de conférences professionnelles. Tous les enseignants y sont traducteurs – universitaires ou professionnels.

La première année est consacrée à la consolidation culturelle et l’introduction aux spécificités de la traduction littéraire. La seconde intègre l’accompagnement par un traducteur ou une traductrice professionnel.le, et un stage de 2 à 6 mois dans une maison d’édition, dont la volonté est qu’il débouche sur un premier contrat de traduction.

La formation nécessite une passion pour la littérature et la culture de langue anglophone, une curiosité vive, une forte capacité de travail, un amour de la recherche et de la rigueur dans le travail des textes.

M1

  • Séminaire de traduction 1 : Introduction à la traduction littéraire
  • Séminaire de traduction 2 : Initiation à la poétique de la traduction
  • Atelier de français
  • Conférences professionnelles
  • Littérature anglaise et américaine
  • Traduction: références culturelles et historiques
  • Traduction: enjeux linguistiques, épistémologiques et politiques

 

M2

  • Séminaire de traduction 1 : Traduire les genres
  • Séminaire de traduction 2 : Traduire les styles
  • Ateliers de traduction (traduire pour la jeunesse, traduire la poésie, traduire la non fiction…)
  • Ecritures contemporaines en français
  • Atelier de français
  • Conférences professionnelles
  • Tutorat professionnel

Conférences professionnelles :

Animées par des professionnels de l’édition(éditeurs, responsables de collections, agents, traducteurs, correcteurs, auteurs...), ces conférences abordent des questions pragmatiques : Qu’est-ce qu’une bonne traduction pour un éditeur ? Qu’est- ce qu’un contrat de traduction ? Quels sont les intervenants du métier ?...

 

Lire plus

Compétences visées

Compétences linguistiques et culturelles

- maîtrise parfaite de la langue de départ et de la langue d’arrivée à l’écrit. Maîtrise de la variété des registres du français à l’écrit, ainsi que de l’orthographe, de la syntaxe, et des règles de typographie du français.

- maîtrise de la traduction pour tous les domaines de l’édition, depuis la littérature populaire jusqu’à la littérature d’art ou la non fiction, en passant par la littérature jeunesse et adolescente, les littératures de genre (roman policier, romance sentimentale, science-fiction, etc).

- finesse de l’analyse littéraire, capacité à jauger de la qualité d’un texte

- curiosité intellectuelle, capacités de recherche sur tous les domaines, selon les spécificités culturelles et historiques d’un texte

- connaissance parfaite des domaines culturels du monde anglophone, tant classiques que contemporains, high que low.

Compétences rédactionnelles et d’exécution

  • capacités rédactionnelles et littéraires
  • richesse et amplitude d’expression
  • rigueur et rapidité dans l’exécution
  • capacités culturelles : la traduction exige une très riche culture personnelle, qui implique lectures, fréquentation assidue des lieux culturels (expositions, musées, théâtre, cinéma, concerts, conférences…)

Compétences sociales

  • souplesse, autonomie, écoute, acceptation de la critique
  • compréhension des cahiers de charges exigés
  • capacité à gérer sa carrière en indépendant (profession presque exclusivement non salariée)
Lire plus

Programme

Connaissance du monde de l’édition

> Cycle de conférences animées par des professionnels de l’édition : éditeurs, responsables de collections, agents, traducteurs, correcteurs, auteurs...

Y sont abordées des questions pragmatiques :
Qu’est-ce qu’une bonne traduction pour un éditeur ? Qu’est-ce qu’un contrat de traduction ? Quels sont les intervenants du métier ?...

 

Un séjour prolongé (un an) en pays anglophone est très fortement recommandé (type césure) avant l’entrée en master ou entre le master 1 et le master 2.

 Il est peu concevable de faire de la traduction son métier sans avoir une connaissance intime d’un pays anglophone, connaissance que seule un séjour prolongé en pays anglophone confère. Évidemment, un tel séjour consolide également la maîtrise linguistique indispensable à l’exercice de la traduction. Un échange se prépare un an à l’avance : renseignez-vous dès la L3.

 

Lire plus

Sélectionnez un programme

M1 LLCER - Etudes Anglophones : Traduction littéraire - FI - Campus GM

Conçu comme une formation à la fois théorique et pratique, le master professionnel de traduction littéraire a pour objectif de former des traducteurs et traductrices de l’anglais, pour l’édition en langue française. Il se distingue en 2e année par son caractère de compagnonnage, qui permet aux étudiant.e.s retenu.e.s de se former sous la houlette d’un traducteur ou d’une traductrice professionnel.le.

Fondé au début des années 1990, le master de traduction littéraire a forgé un lien reconnu avec le monde de l’édition, qui apprécie son professionnalisme. Editeurs et acteurs du monde de l’édition y interviennent régulièrement dans le cadre d’ateliers, d’interventions et de conférences professionnelles. Tous les enseignants y sont traducteurs – universitaires ou professionnels.

La première année est consacrée à la consolidation culturelle et l’introduction aux spécificités de la traduction littéraire. La seconde intègre l’accompagnement par un traducteur ou une traductrice professionnel.le, et un stage de 2 à 6 mois dans une maison d’édition, dont la volonté est qu’il débouche sur un premier contrat de traduction.

La formation nécessite une passion pour la littérature et la culture de langue anglophone, une curiosité vive, une forte capacité de travail, un amour de la recherche et de la rigueur dans le travail des textes.

Voir la page complète de ce parcours

M2 LLCER - Etudes Anglophones : Traduction littéraire - FI - Campus GM

Conçu comme une formation à la fois théorique et pratique, le master professionnel de traduction littéraire a pour objectif de former des traducteurs et traductrices de l’anglais, pour l’édition en langue française. Il se distingue en 2e année par son caractère de compagnonnage, qui permet aux étudiant.e.s retenu.e.s de se former sous la houlette d’un traducteur ou d’une traductrice professionnel.le.

Fondé au début des années 1990, le master de traduction littéraire a forgé un lien reconnu avec le monde de l’édition, qui apprécie son professionnalisme. Editeurs et acteurs du monde de l’édition y interviennent régulièrement dans le cadre d’ateliers, d’interventions et de conférences professionnelles. Tous les enseignants y sont traducteurs – universitaires ou professionnels.

La première année est consacrée à la consolidation culturelle et l’introduction aux spécificités de la traduction littéraire. La seconde intègre l’accompagnement par un traducteur ou une traductrice professionnel.le, et un stage de 2 à 6 mois dans une maison d’édition, dont la volonté est qu’il débouche sur un premier contrat de traduction.

La formation nécessite une passion pour la littérature et la culture de langue anglophone, une curiosité vive, une forte capacité de travail, un amour de la recherche et de la rigueur dans le travail des textes.

Connaissance de la culture anglophone / Mobilité :

Un séjour prolongé (un an) en pays anglophone est très fortement recommandé (type césure) avant l’entrée en master ou entre le master 1 et le master 2.

Il est peu concevable de faire de la traduction son métier sans avoir une connaissance intime d’un pays anglophone, connaissance que seule un séjour prolongé en pays anglophone confère. Évidemment, un tel séjour consolide également la maîtrise linguistique indispensable à l’exercice de la traduction. Un échange se prépare un an à l’avance : renseignez-vous dès la L3.

 

Professeurs participant au programme:

Antoine Cazé

Thomas Constantinesco

Emmanuelle Delanoe-Brun

Abigail Lang

Laure Lansari

Cécile Roudeau

Voir la page complète de ce parcours

Stages et projets tutorés

Stage en maison d’édition en Master 2 :

Flammarion, Belfond, Gallimard, Rivages, Denoël, Actes Sud, Place des Éditeurs, Albin Michel,

Lire plus

Aménagements particuliers

Participation aux Assises de la traduction (Arles) organisées par ATLAS et l’ATLF (Association des Traducteurs Littéraires de France)

Lire plus

Admission

Conditions d'admission

Master 1 :


Admission sur dossier et entretien de motivation.
10 places maximum

 

 

 Master 2 :

Admission sur test d’entrée (hors titulaires du M1 spécialité traduction littéraire)
> épreuve écrite : traduction et composition de français (3 heures)
> épreuve orale : entretien de motivation.
14 places maximum.

Lire plus

Liens utiles

Contacts

  • Sophie Duboeuf Rouquette

    Contact administratif
    • 01 57 27 58 50
    • sophie.rouquette@u-paris.fr
  • Sophie Duboeuf Rouquette

    Contact(s) Formation Continue
    • 01 57 27 58 50
    • sophie.rouquette@u-paris.fr

A lire aussi

Formation | Université de Paris
Rencontre avec Mehdi Damerdji, nouveau VDE de la Faculté Sociétés et Humanités

Mehdi Damerdji succède à Audrey Descols aux fonctions de vice-doyen étudiant de la Faculté Sociétés et Humanités pour un mandat de deux ans. Il a pour missions principales de représenter les étudiants et de travailler avec la gouvernance et l’administration à l’amélioration des conditions d’études et de vie sur les campus d’Université de Paris.

Formation | Université de Paris
Rencontre avec Sterenn Le Cor, nouvelle VDE de la Faculté des Sciences

Sterenn Le Cor succède à Clément Cartier aux fonction de vice-doyenne étudiante de la Faculté des Sciences pour un mandat de deux ans. Elle a pour missions principales de représenter les étudiants et de travailler avec la gouvernance et l’administration à l’amélioration des conditions d’études et de vie sur les campus d’Université de Paris.

Formation | Université de Paris
Appels à projets innovants Université de Paris – NUS : date limite prolongée

Dans le cadre des appels à projets lancés en juin dernier par la National University of Singapore (NUS) et Université de Paris, l’appel pour encourager des projets innovants dans le domaine de la formation a été prolongée jusqu’au 27 octobre.

Formation | Université de Paris
La Faculté de Santé accueille l’Université d’Aarhus

Le 6 septembre, la Faculté de Santé d’Université de Paris a accueilli une délégation de l’Université d’Aarhus (Danemark) pour une journée d’échanges sur la mobilité, la formation et la recherche, et des visites de laboratoires, l’occasion pour les deux universités partenaires Circle U. d’envisager de nouvelles collaborations internationales.

  • Ajouter à la sélection

    Vous avez formations et cours sauvegardés

  • S'inscrire