• Votre sélection est vide.

    Enregistrez les diplômes, parcours ou enseignements de votre choix.

 

Master Géographie, aménagement, environnement et développement (M2 Dynped) parcours Dynamiques des pays émergents et en développement

Domaine : Sciences humaines et sociales
 
 
  • Niveau d'études visé

    BAC +5

  • Faculté

    Faculté Sociétés et Humanités

Présentation

La vocation de cette mention est de former des chercheurs et des acteurs professionnels capables d’analyser les multiples aspects, le plus souvent complémentaires et interactifs, des espaces que les sociétés façonnent et sur lesquels elles interviennent, à des échelles spatiales et temporelles différentes. Centrée en géographie, cette formation est aussi délibérément ouverte à des échanges avec d’autres disciplines, tant du côté des sciences sociales (sociologie, économie, anthropologie, démographie, philosophie ou histoire) que des sciences de la nature (biologie, écologie, sciences de la terre) et des sciences exactes (mathématiques, physique, ou informatique). Les différentes équipes enseignantes des spécialités proposeront et faciliteront ces interfaces, sous forme de séminaires ou de participations croisées à d’autres formations. Une formation très approfondie aux outils de la géographie constitue le point commun à l’ensemble du Master de Géographie et Sciences des Territoires. La notion d’outil recouvre à la fois les méthodes de terrain et de laboratoire, les techniques d’enquête, la statistique, la cartographie, l’analyse spatiale, la géomatique, la recherche documentaire et l’apprentissage des langues étrangères.

L’équipe enseignante est composée d’une quarantaine d’enseignants chercheurs spécialisés dans les diverses branches de la géographie. Le programme est composé des enseignements théoriques et méthodologiques ainsi que la pratique d’une langue étrangère. Dans certaines spécialités du master, 1 à 3 semaines de stage de terrain sont aussi proposés.

Lire plus

Programme

La mention est organisée sur 4 semestres, de telle sorte que les enseignements fondamentaux se placent aux 1er et 3ème semestre, et les travaux personnels des étudiants et les stages (de terrain ou en laboratoire d’accueil) au cours des 2ème et 4ème semestre. 

La première année correspond pour l’essentiel à des fondamentaux que les étudiants doivent acquérir pour poursuivre dans l’une des spécialités de la mention. Une partie des enseignements est donc mutualisée sur l’ensemble du Master (tronc commun). Une autre partie est spécifique à chacune des spécialités, cette dernière permettant aux étudiants de se préparer pour leur deuxième année de master (voir rubrique "organisation de la formation"). 

Pour le M2, voir la présentation dans chaque spécialité. 

 

NB : Les étudiants souhaitant s'inscrire en M2 dans la spécialité Ingénierie de l'Aménagement et Développement Local (IADL) peuvent faire un M1 de Géographie en choisissant les enseignements qui les y préparent. (pour connaître ces enseignements, cliquer sur "organisation de la formation").

Lire plus

Sélectionnez un programme

M2 GAED - Dynamiques des pays émergents et en développement - FI - Campus GM

Un parcours, deux filières

Les transformations en cours du monde contemporain ont mis en évidence les mutations profondes et multiformes des pays « en développement ». Un certain nombre d’États, de régions ou de métropoles participent pleinement aux dynamiques globales et en tirent bénéfice, tandis que d’autres restent profondément marqués par la pauvreté, la marginalité et de très fortes inégalités sociales et économiques. Le remplacement fréquent de l’expression de « Tiers monde » par celles de « pays en développement », de « Suds » puis d’émergence, souligne la diversification au sein de cet ensemble autant que la difficulté à circonscrire et à qualifier les processus de développement.

Un des objectifs du master est d’apprendre à analyser et à accompagner les dynamiques territoriales à l’œuvre dans les pays en développement ou émergents.

L’approche proposée considère avant tout la question des territoires, à différentes échelles, s’intéressant aux configurations spatiales, aux relations entre sociétés et environnements et aux mécanismes politiques qui les gouvernent, du global au local.

La formation offre en son sein deux filières, l’une Recherche, l’autre Professionnalisante (voir onglet Enseignement)

Les enseignements permettent d’acquérir les bases théoriques et méthodologiques nécessaires à la pratique de la recherche et de l’expertise dans les pays émergents et en développement. Beaucoup d’enseignements sont communs aux filières recherche et professionnelle. Les étudiants bénéficient tous d’une solide formation sur les enjeux territoriaux du développement. Une attention particulière est donnée aux méthodes et outils (méthodologie de terrain, entretiens, cartographie, SIG, télédétection, traitements statistiques, ingénierie de projets de développement…).

 

Les enseignements sont assurés par des enseignants-chercheurs et des professionnels. Les enseignants chercheurs sont des spécialistes dans le champ des sciences humaines et sociales, des territoires et du développement issus de deux laboratoires.

 

UMR PRODIG : http://www.prodig.cnrs.fr/

UMR CESSMA :   http://cessma.univ-paris-diderot.fr/     

 

Une équipe interdisciplinaire composée de géographes, d’agronomes, d’urbanistes, de spécialistes en géomatique.

De multiples aires culturelles : Afrique sub-saharienne, Amérique latine et centrale, Asie méridionale, Asie du Sud-Est et du Nord-Est.

Des intervenants professionnels issus notamment de l’Iram et de l’IAU-Île de France.

Voir la page complète de ce parcours

Admission

Public cible

La première année est ouverte aux étudiants titulaires d’une licence de Géographie, Aménagement, Sciences humaines et sociales, Sciences politiques, Bio-géo-hydro-sciences, Environnement, Géomatique. 

Pour la deuxième année : voir le détail par spécialités

Lire plus

Et après ?

Poursuite d'études

Des débouchés variés répondant à une forte demande sociale :
- Enseignant-chercheur en université ou en école supérieure, ou chercheur dans les organismes de recherche tel le CNRS, IRD, IRSTEA, INRA, Muséum… ; 
- Ingénieur d’étude et de recherche dans un laboratoire ou bureau d’étude ;
- Expert dans la gestion de l’environnement et des risques naturels ; 
- Ingénieur en cartographie, SIG et géomatique ; 
- Chargé d’étude en analyse spatiale, aménagement, environnement, développement local ; 
- Fonction publique territoriale (France, Union européenne, autre région du Monde) ; 
- Chargé d’étude en géomarketing ou audit territorial ; 
- Attaché dans Service d’aménagement ou d’environnement (Collectivités territoriales, Chambres d’Agriculture, Agences de l’eau…) ;
- Chargé de mission dans les organismes s’occupant des espaces protégés (Parcs, Réserves...) et de la gestion forestière (ONF, IDF), ainsi que du gibier et de la faune sauvage (ONCFS) ; 
- Chargé de mission au sein d’ONG et d’organismes travaillant dans le secteur du développement et des rapports Nord-Sud, de l’environnement

Pour découvrir le large éventail des débouchés en géographie, vous trouverez plusieurs témoignages d’anciens étudiants en géographie (et notamment de Paris Diderot) sur :

- http://www.dailymotion.com/GeoParisDiderot

- ou http://www.youtube.com/GeoParisDiderot

L'enseignement constitue également un des débouchés important des études de géographie.

De nombreux concours de la fonction publique existent en dehors de ceux de l'éducation nationale et les étudiants peuvent les préparer à tous les niveaux de leurs études.

Les métiers de l'aménagement et de l'environnement ne sont pas directement accessibles à partir de la licence de géographie ou du master 1 mais nécessitent une poursuite d'étude en Master professionnel ou recherche. 

Les métiers de l'enseignement supérieur et de la recherche nécessitent une poursuite d'études au sein d'une des parcours RECHERCHE des masters proposés. Après le Master, les études doivent être poursuivies en doctorat de géographie.

 

Lire plus

Contacts

  • Muriel Lellouche

    Contact administratif
    • 0157277162
    • muriel.lellouche@univ-paris-diderot.fr

A lire aussi

Formation | Université de Paris
Tout savoir sur les JPO 2021

En 2021, venez découvrir les formations post-bac d’Université de Paris lors de nos Journées Portes Ouvertes virtuelles.

Formation | Université de Paris
État d’urgence sanitaire – FAQ spéciale étudiant.e.s

Formation | Université de Paris
Enquête sur le suivi des cours et le vécu des évaluations à l’issue du premier confinement – Juin 2020

Formation | Université de Paris
Conditions d’études pendant le confinement : résultats d’enquêtes menées dans d’autres universités

  • Ajouter à la sélection

    Vous avez formations et cours sauvegardés

  • S'inscrire