test

Master Sciences sociales (M2 TPICO) parcours Théories et Pratiques de l'Intervention Clinique des Organisations

Domaine:Sciences humaines et sociales

Mention: Sciences sociales

  • Voir la page en français
  • Niveau d'études visé

    BAC +5
  • Composante de la formation

Présentation

Entre théorie, pratique et implication

 

 

Le M2 TPICO (Théories et Pratiques de l’Intervention Clinique dans les Organisations) est centré sur la compréhension et l’accompagnement des problématiques contemporaines des organisations et du travail (perte de sens, stress, burn out, souffrance au travail, RPS, désorganisation des collectifs, accompagnement du changement). Il a pour vocation de former des étudiants (formation initiale) et des professionnels (formation continue) à l’intervention ou l’accompagnement du changement dans les lieux de travail (entreprises privées, entreprises ou institutions publiques, collectivités territoriales, associations…)

 

Privilégiant une approche clinique fondée sur la co-construction, cette posture d’intervention ou d’accompagnement, nécessite une formation pluridisciplinaire solide, fondée sur l’acquisition de clés de lecture théoriques, de ressources méthodologiques, mais également de compétences réflexives.

-  théorique : il s’agit de comprendre les organisations comme systèmes complexes humains à travers  des enjeux économiques, sociaux, culturels, technologiques, relationnels. La sociologie, les approches cliniques du travail, la psychosociologie et les perspectives historiques seront convoquées.

- méthodologique : l’intervention clinique suppose une élaboration de diagnostics des situations complexes, et la capacité à construire des préconisations dans une démarche de co-construction du sens  avec les acteurs concernés. Cette formation ne propose pas d’« approche solution », mais offre un étayage permettant aux étudiants de construire leurs dispositifs d’intervention.

- réflexif  : tout au long de l’année, la formation propose plusieurs espaces individuels et collectifs  d’implication permettant d’éprouver, construire et élaborer une posture professionnelle d’intervention clinique.

 

Un stage ou une mission obligatoire permet de compléter la formation, en constituant un terrain d’expérimentation effective du métier et de l’ensemble des acquisitions de la formation.


Au plan épistémologique, la formation TPICO s’appuie sur l’expérience de l’intervention psychosociologique et les apports de la sociologie clinique. La posture clinique qui traverse ces deux approches suppose que l’on ne se limite pas à l’exploration des données objectives, des réalités structurelles, mais que l’on cherche également à éclairer le sens que les acteurs eux-mêmes donnent à ces données. Aussi les objets d’analyse vont de la réalité la plus concrète (directement observable) au vécu subjectif de celle-ci (les représentations, la portée symbolique…).  C’est sur la base de la compréhension de ces deux dimensions que l’intervenant clinique pourra mettre en œuvre un diagnostic partagé des situations organisationnelles et travailler à l’élaboration de solution de remédiation.

 

TPICO est une formation de niveau M2 qui s’appuie étroitement sur les recherches et travaux menés au Laboratoire de Changement Social et Politique dans une perspective ouverte par la sociologie clinique et la psychosociologie.

 

Direction de la formation : Fabienne Hanique (fabienne.hanique @ wanadoo.fr)

Coordination : Clarisse Lecomte (clarisse.lecomte @ univ-paris-diderot.fr)

Secrétariat administratif : Vanessa Sinephro (vanessa.sinephro @ univ-paris-diderot.fr

Objectifs

La visée de TPICO est former des consultants intervenant dans les organisations, mais également des professionnels confrontés à la complexité de l’accompagnement du changement dans les équipes et les collectifs de travail.

Savoir-faire et compétences

A l’issue de la formation, les étudiants sont supposés :


- analyser les significations des demandes d’intervention
- établir des diagnostics des situations de travail et du fonctionnement des organisations dans leurs relations à leur environnement.

- concevoir des dispositifs d’accompagnement du changements ou d’innovations inscrits dans les demandes sociales ou institutionnelles
- analyser, animer, réguler les relations dans les équipes et les groupes
- développer des méthodes nouvelles d’intervention et des approches adaptées à des contextes de crise et de mutations rapides.
    

 

Les secteurs d’activité concernés sont les entreprises publiques et privées, les administrations et les services des collectivités territoriales, les cabinets de conseil, les organismes de formation et de préparation à l’emploi, le secteur associatif, les institutions de santé et d’éducation.

 

Niveau d'entréeBac+3

Modalité(s) de formation

  • Formation continue
  • Formation initiale

Validation des Acquis de l'Expérience : Oui

StageObligatoire

Dates de candidatureDu 26 août 2020 au 18 septembre 2020

Lieu d'enseignement

Programme

Organisation de la formation

Au plan pédagogique, la formation comporte trois modules d’enseignement, pour un total de 360h annuelles  réparties sur 12 semaines d’enseignement : 10 semaines pleines + 2 semaines sécables

La formation débute en octobre et s’achève en septembre de l’année suivante.

Outre les semaines d’enseignement, la formation inclut un stage, d’une durée globale de 460 heures  (cette durée doit être reconsidérée en fonction de la mission, et sur validation du tuteur).

Le stage est obligatoire mais il peut prendre des formes très variées en fonction du projet spécifique de l'étudiant. Le stage est effectué pendant le cursus universitaire en alternance avec les périodes de cours.

Pour être agréé dans le cadre de cette formation, le stage devra répondre aux critères suivants : s’appuyer sur un accord négocié entre le stagiaire, l’organisation d’accueil et l’Université & permettre de faire l’expérience, dans une situation réelle, d’une pratique d’intervention et donc d’une mise à  l’épreuve des connaissances et compétences acquises. De manière générale, les stages et missions se déploient au sein d’entreprises et administrations partenaires de la formation, mais aussi des collectivités locales, des associations, des institutions (notamment du secteur sanitaire et social).

Les étudiants sont soutenus par une supervision collective et un tutorat personnalisé, ayant notamment pour fonction de soutenir le travail de rédaction du mémoire

 

équipe pédagogique :

La formation est assurée par une équipe pédagogique composée pour moitié de chercheurs intervenants (universitaires de Paris 7) et de professionnels de l’intervention, également impliqués dans la recherche. Cette composition conjointe traduit cette volonté du master TPICO d'articuler la réflexion et la pratique, la théorie et l'expérience.

l  René BADACHE , sociologue, intervenant théâtre forum.

l  Catherine BESSE, Consultante et psychosociologue.

l  Frédéric BLONDEL , Maître de conférence en sociologie. Université Paris Diderot.

l  Marie-Anne DUJARIER, professeure de sociologie. Université Paris Diderot.

l  Laurent FLEURY , Professeur de sociologie. Université Paris Diderot.

l  Vincent de GAULEJAC , Professeur émérite de sociologie. Université Paris Diderot.

l  Florence GIUST-DESPRAIRIES , Professeur émérite. Université Paris Diderot.

l  Anne-Sylvie GREGOIRE, Psychologue du travail.

l  Fabienne HANIQUE , Professeur de sociologie. Université Paris Diderot

l  Clarisse LECOMTE, Maître de conférence associé, Université Paris Diderot Paris 7, psychosociologue.

l  Christophe NIEWIADOMSKI, professeur en sciences de l’éducation, Université Lille III, et clinicien

l  Florence OUALID , Consultante et psychosociologue.

l  Mourad SASSI , Consultant et psychosociologue

 

Calendrier 2019/2020 (sous réserve )

Les cours se déroulent du lundi au vendredi inclus, de 9h30 à 17h. La dynamique d’enseignement reposant sur des petits groupes, la présence est obligatoire.

Semaine 1 (rentrée)  : les  7, 8 et 9 octobre 2019

Semaine 2 : du 14 au 18 octobre 2019

Semaine 3 : du 4 au 8 novembre 2019

Semaine 4 : du 25 au 29 novembre 2019

Semaine 5 : du 16 au 20 décembre 2019

Semaine 6 : du 20 au 24 janvier 2020

Semaine 7 : du 24 au 28 février 2020 

Semaine 8 : du 16 au 20 mars 2020

Semaine 9 : du 20 au 24 avril 2020

 Semaine 10 : du 25 au 29 mai 2020

 Semaine 11 : du 22 au 26 juin 2020

Semaine 12 (clôture): les 10/09 (soutenance de mémoire), 11 et 12 septembre 2020 (séminaire de bouclage)

 

A ces semaines d’enseignement s’ajoutent :

-Le séminaire optionnel "Récit de vie et parcours professionnel" aura lieu hors planning mi-février 2020 (2 jours / à préciser)

- le séminaire « méthode clinique d’intervention/organidrame) aura lieu mi-janvier (2 jours / à préciser)

 

Admission

La formation est ouverte à la fois aux étudiants en formation initiale et aux salariés en formation continue. Les salariés qui postulent sont en général  des professionnels de différents secteurs d’activités (entreprises, associations, collectivités locales...), chargés de conduire et /ou accompagner le changement dans l’organisation des services, de l’emploi, de la formation et de l’aménagement du temps de travail. (exemple : conseillers en formation, responsables de formation, des ressources humaines, chefs de projet, formateurs, consultants internes ou externes...)

Cette mixité du recrutement permet de mettre à profit les acquis réalisés par les uns et les autres dans le cadre de leur expérience respective, et de valoriser la nécessaire synergie entre jeunes diplômés et salariés.

Sont accueillis en particulier :

- étudiants titulaires d’un M1 –de préférence en sociologie clinique, sociologie, psychologie, ergonomie….-, ayant bénéficié d’une Mention assez bien minimum  (12) + 14 minimum au mémoire de M1 ou équivalent (pour les candidats ayant soutenu depuis moins de 5 ans). Une expérience professionnelle même minime est requise.

- Des professionnels titulaires d’un diplôme de M1 ou équivalent.

- des professionnels non titulaire d’un diplôme de M1 ou équivalent pourront également s’inscrire en M2 TPICO , moyennant une procédure de Validation des Acquis Professionnels et Personnels (VAPP) à Paris Diderot en vue de l’admission au M2 TPICO (http://www.univ-paris-diderot.fr/sc/site.php?bc=sefocop&np=Validation%20des%20acquis)

è La formation s’ouvre de préférence aux personnes ayant un projet ou une aspiration professionnelle précis : elles sont en projet professionnel (à court ou moyen terme), en cours d’emploi (et souhaite opérer une relecture de leur environnement en vue d’un changement dans l’exercice de leur activité) ou en reconversion (et veulent exercer comme intervenant, chargé d’études, en référence aux sciences sociales cliniques et à la psychosociologie).

 

 

 

Conditions d'admission

La formation est ouverte à la fois aux étudiants en formation initiale et aux salariés en formation continue. Cette mixité du recrutement permet de mettre à profit les acquis réalisés par les uns et les autres dans le cadre de leur expérience respective, et de valoriser la nécessaire synergie entre jeunes diplômés et salariés.

Les salariés qui postulent sont des professionnels de différents secteurs d’activités (entreprises, associations, collectivités locales...) chargés de conduire et /ou accompagner le changement dans l’organisation des services, de l’emploi, de la formation et de l’aménagement du temps de travail. (exemple : conseillers en formation, responsables de formation, des ressources humaines, chefs de projet, formateurs, consultants internes ou externes...)

Contact(s)

Composante(s)

Lieu(x) de la formation

  • Campus des Grands Moulins (site Paris Rive Gauche)

Campus

  • Campus des Grands Moulins
  • Responsable pédagogique
    Clarisse Lecomte

    Email : clarisse.lecomte @ univ-paris-diderot.fr

    Fabienne Hanique-Jobert

    Tél : 0157276687

    Email : fabienne.hanique @ wanadoo.fr

Contact(s) administratif(s)

  • Vanessa Sinephro

    Tél : 0157276675

    Email : vanessa.sinephro @ univ-paris-diderot.fr

Contact(s) Formation Continue

  • Laura Blanco

    Email : laura.blanco @ univ-paris-diderot.fr

A lire aussi

Formation | Université de Paris
Une nouvelle piste possible pour expliquer les cas graves de la Covid-19

Dans la lutte contre la Covid-19, la compréhension des mécanismes menant à des formes graves de la maladie est un enjeu majeur. Si de nombreuses pistes sont actuellement explorées, des chercheurs d’Université de Paris, de Sorbonne Université, de l’Inserm et du CNRS, ont émis une hypothèse originale, selon laquelle une altération des défenses antioxydantes associée à une proportion anormalement élevée de neutrophiles (globules blancs) expliquerait l’évolution de la maladie vers ses formes les plus graves. Cette hypothèse en cours de validation a fait l’objet d’une publication dans la revue Nature Reviews Immunology le 10 août dernier.

Formation | Université de Paris
Nouveau ! L’espace Carrière des étudiants

Université de Paris se dote d’une nouvelle plateforme d’aide à l’insertion professionnelle, en partenariat avec JobTeaser.

Formation | Université de Paris
Les BU rouvrent leurs portes

Les bibliothèques Grands-Moulins, Sciences, Bichat, Cochin, Cordeliers, Necker,  Villemin, Montrouge, Garancière, BIU Santé – Médecine, BIU Santé – Pharmacie, Jeanne-Chauvin, Henri-Piéron, SHS et STAPS vous accueillent dans le respect des consignes sanitaires en vigueur à Université de Paris.

Formation | Université de Paris
[Mesures sanitaires] Gestes barrières, respectons-les !

Dans le cadre de la lutte contre la pandémie Covid-19, Université de Paris met en place des mesures sanitaires pour que chacun et chacune puisse enseigner, travailler et étudier dans un environnement sûr et protégé.

Logo

Contact

85 boulevard Saint-Germain 75006 Paris
(33) (0)1 57 27 90 00