Master Biologie Intégrative et Physiologie (M2) parcours Epitheliums : Structures d'Interfaces

Domaine:Santé

  • Voir la page en français
  • Niveau d'études visé

    BAC +5
  • Composante de la formation

Présentation

Le parcours ESI offre une formation de recherche multidisciplinaire intégrant les aspects fondamentaux et translationnels en lien avec la physiopathologie des tissus rénaux, digestifs, et neurosensoriels. Les grandes fonctions cellulaires et moléculaires, et les communications cellulaires impliquées dans la physiologie cellulaire et la pathologie des différents tissus, y compris la transformation maligne sont abordés.

Le parcours ESI fait intervenir des enseignants (chercheurs, universitaires et hospitalo-universitaires) français dont l’expertise est internationallement reconnue.

Objectifs

  • Acquisition des connaissances nécessaires pour réaliser une thèse de sciences dans le domaine de la physiopathologie humaine impliquant les principaux tissus épithéliaux, ou intégrer le monde professionnel (recherche et développement en entreprise pharmaceutique).
  • Maîtrise des principaux mécanismes et principales fonctions des tissus épithéliaux normaux et pathologiques.

Savoir-faire et compétences

  • Mise en œuvre d’une démarche scientifique. Concevoir et développer un projet de recherche scientifique ou de développement à partir d’une étude de la littérature scientifique sous la supervision d’un responsable scientifique dans le domaine de la Reproduction et du Développement.
  • Effectuer les manipulations expérimentales nécessaires à la réalisation du projet de recherche ou de développement et analyser les données expérimentales produites pour l’aboutissement du projet de recherche ou de développement.
  • Capacité à réaliser une analyse critique et la synthèse d’informations scientifiques
  • Communication orale en français et en anglais. Rédaction d’un mémoire. Aptitude à argumenter et débattre
  • Travail en groupe
  • Rédiger un article scientifique en collaboration avec son responsable scientifique.

Niveau d'entréeBac+3

Public(s) cible(s)

  • Étudiant
  • Salarié - Profession libérale

Capacité d'accueil

20

Modalité(s) de formation

  • Formation continue
  • Formation initiale

Validation des Acquis de l'Expérience : Oui

Formation à distanceNon

StageObligatoire (6 mois)

Rythme de la formationCours en semaine (journée)

Programme

Organisation de la formation

L’enseignement est réparti en 2 semestres de 30 ECTS.

Le premier semestre repose sur des enseignements théoriques répartis sur les mois de novembre et janvier. 10 UEs sont proposées.

Les étudiants doivent valider 6 UE, 3 obligatoires (choisies dans le parcours ESI) et 3 optionnelles (parcours ESI ou autres parcours). Il comporte également la validation de la maîtrise de l’anglais, un travail bibliographique portant sur le sujet de recherche (présenté oralement)

Le second semestre est constitué d’un stage de recherche d’une durée de 6 mois, réalisé en France ou à l’étranger et validé par la rédaction d’un mémoire et une soutenance orale.

Établissement partenaires

Admission

Titulaires de : M1 BCPP ou équivalent ou 18 crédits d'UE de master recherche (étudiant·e·s des filières santé)

Conditions d'admission

Connaissances en biologie cellulaire et moléculaire et physiologie équivalentes au M1 BCPP.

Pré-requis

Très bon niveau en biologie cellulaire, biologie moléculaire et physiologie.

Bonne maitrise de l'anglais scientifique

Et après ?

Taux de réussite

100%

Insertion professionnelle

Métiers : après le master2 : Carrière hospitalo-universitaire, Chef de projet, Conseiller scientifique, Ingénieur d’études, Responsable étude clinique, Attaché recherche clinique ; rédacteur/trice médicale, Ingénieur/e biomédicale; après la thèse : Carrière hospitalo-universitaire, Chercheur, Enseignant-chercheur, Manager Recherche et Développement, Ingénieur de recherche

Domaine et/ou Secteur d’activité : Cadres : 90% ; Profession intermédiaire : 10%

Taux d’insertion : 90%

Types de contrats : CDI : 10%, CDD : 40%, Contrat doctoral : 50%

Référentiels

Fiches métiers ROME

  • K2402: Recherche en sciences de l'univers, de la matière et du vivant

Contact(s)

Composante(s)

Lieu(x) de la formation

  • Site Bichat

Campus

  • Site Bichat

Contact(s) administratif(s)

  • Grace Kahungu

    Email : grace.kahungu @ univ-paris-diderot.fr

A lire aussi

Formation | Université de Paris
A la croisée des disciplines

Porté par les UFR Études Anglophones et Informatique, le projet RELIA, Recherche En Licence Informatique et Études Anglophones, illustre la richesse d’un apprentissage interdisciplinaire. Un exemple de pédagogie innovante par et à la recherche soutenu par l’IDEX.

Formation | Université de Paris
VAE : ouverture des candidatures

Les personnes intéressées par la Validation des acquis de l’expérience (VAE) sont invitées à déposer leur candidature à partir du 1er avril 2020.

Formation | Université de Paris
La première classification moléculaire des tumeurs hypophysaires ouvre de multiples champs de recherche et de médecine personnalisée

Paris, 20 janvier 2020 – Les tumeurs hypophysaires, deuxièmes tumeurs cérébrales les plus fréquentes, disposent désormais d’une classification moléculaire précise, complète et objective, avec la perspective de mieux prédire et comprendre le comportement de certains sous-types de tumeurs et d’ajuster les traitements. C’est ce que révèle une étude réalisée par les équipes de recherche de l’Institut Cochin (Inserm, Université de Paris, CNRS), associées à l’Hôpital Foch et l’Hôpital Cochin AP-HP, publiée début janvier dans la revue internationale Cancer Cell (publication complète ici).

Formation | Université de Paris
Trouver mon master

Le portail national « trouvermonmaster.gouv.fr » propose un panorama détaillé de tous les diplômes nationaux des établissements d’enseignement supérieur français accessibles après une licence. Découvrez, sans tarder, la diversité de l’offre de masters d’Université de Paris !

Logo

Contact

85 boulevard Saint-Germain 75006 Paris
(33) (0)1 57 27 90 00