• Votre sélection est vide.

    Enregistrez les diplômes, parcours ou enseignements de votre choix.

 

Master Métiers des études, du conseil et de l'intervention parcours Consultants et chargés d'études socio-économiques

Domaine : Sciences humaines et sociales
Mention : Métiers des études, du conseil et de l'intervention
 
  • Niveau d'études visé

    BAC +5

  • Durée

    2 ans

  • Faculté

    Faculté Sociétés et Humanités

  • Langue des enseignements

    Français

Présentation

Le master Consultants et chargés d’études socioéconomiques est une offre de formation destinée à permettre à des personnes en formation initiale ou continue d’acquérir les connaissances, les compétences, et les savoir-faire, qui leur permettent d’exercer des métiers – ou des fonctions – liés à la réalisation d’études, de diagnostics, au montage de projets, à des missions de conseil ou d’intervention, au sein d’entreprises privées ou d’organisations publiques.

Une équipe pédagogique mixte, composée d’enseignants-chercheurs et de professionnels reconnus, met en œuvre une formation qui vise l’acquisition des méthodologies en vigueur dans les métiers des études et du conseil, assortie à la rigueur du travail universitaire et à l’enrichissement de la culture générale en sciences sociales et de la capacité d’analyse. L’alternance en M2 dans un institut d’étude, un cabinet de conseil ou chez l’annonceur assure première expérience professionnelle significative.

Formation généraliste aux métiers des études du conseil, le master Consultants et chargés d’études socioéconomiques offre la possibilité d’amorcer ou de renforcer une spécialisation au travers du choix entre 3 blocs optionnels :

  • Option 1 : Marketing, entreprise, secteurs et territoires
  • Option 2 : Organisation, travail et emploi
  • Option 3 : Data analystes
Lire plus

Compétences visées

Pour mener à bien sa mission, le chargé d’études, le consultant et le data analystes doivent maîtriser trois grands blocs de savoirs :

  1. La collecte ou la création d’informations, par la maîtrise des techniques appropriées : recherche documentaire, réalisation d’enquêtes quantitatives ou qualitatives, aspiration de données numériques, consultations d’experts, entretiens auprès de consommateurs, observation de terrain…
  2. Le traitement de cette information pour en tirer des éléments de connaissance pertinents par rapport au problème à traiter.Ce processus de transformation de l’information en connaissances suppose des compétences dans le domaine du traitement des données statistiques, de l’analyse de contenu… mais aussi la mobilisation de concepts, de grilles d’analyse, de théories permettant de donner du sens aux informations brutes.
  3. La transmission des connaissances vers les décideurs sous la forme la plus efficace,ce qui nécessite l’utilisation de techniques de communication écrite ou orale appropriées.

 

Lire plus

Ils en parlent

Simon Dieumegard, diplômé en 2013, aujourd’hui consultant chez Tenzing, retrace son parcours et décrit son métier.

Adrien Le Fustec, diplômé 2008, retrace son parcours, qui le mène de l’analyse économique sectorielle aux études RH.

Programme

L’année de M1 est consacrée à l’approfondissement de la formation en sciences sociales, dans une optique résolument pluridisciplinaire, et à l’initiation aux méthodes quantitative et qualitative en usage dans le secteur des études et du conseil. Les étudiants ont à réaliser un mémoire, impliquant un terrain, encadré par un membre de l’équipe pédagogique.

L’année de M2 se concentre davantage sur la professionnalisation. Elle est en alternance. L’étudiant-apprenti partage donc son temps entre travail dans sa structure d’accueil et travail à l’Université. Dans ce cadre, il rédige un mémoire, dont le sujet est lié à son activité dans la structure d’accueil et qui implique une démarche conceptuelle ou méthodologique.

Dès la première année, les étudiants choisissent une option, pour un volume horaire correspondant à environ un quart du total, parmi trois.

« Marketing, secteurs et territoires ». Le champ de cette option est l’environnement de l’entreprise : les consommateurs, le marché, l’arène concurrentielle, le territoire d’implantation… autant d’éléments destinés à alimenter un diagnostic stratégique. Les débouchés associés à cette option sont plutôt : études et conseil en marketing, étude d’opinion, analyse et conseil en stratégie, analyse sectorielle, diagnostic de territoire et stratégies de développement territorial…

« Organisation, emploi, travail ». Le champ de cette option est l’intérieur de l’entreprise : son organisation interne, le profil de la main d’œuvre, les formes de la relation d’emploi, les critères de performances… Les débouchées associés à cette option sont plutôt : conseil RH, conseil en organisation, transformation, reconversion, assistance aux CHSCT, observatoires des métiers de branche…

« Data analyste ». Le champ de cette option est la capture, le traitement et l’intelligence des données massives en vue d’aide à la prise de décision. Elle vise à combiner un savoir-faire technique en informatique et statistique avec une démarche d’analyste fondée sur une solide formation en sciences sociales et aux méthodologies des études et du conseil. Les débouchés associés à cette option sont plutôt : data miner, data scientist, data analyste, chargé d’études quantitatives…

Pour consulter le détail des enseignements du master, rendez-vous sur le site du master : www.ccese.info

La deuxième année du master « Consultants et chargés d’études socioéconomiques » est une formation en alternance.

Les étudiants partagent leur temps entre l’université et l’entreprise selon le rythme d’alternance suivant :

  • Septembre : à temps plein à l’université
  • d’octobre à juin : 3 jours en entreprise, 2 jours à l’université, avec trois séquences d’une semaine à temps plein à l’Université réparties durant l’année universitaire.
  • juillet, août, septembre : à temps plein en entreprise

Il appartient à chaque étudiant retenu à l’issue du processus de sélection de trouver une entreprise d’accueil avec laquelle il signera un contrat d’apprentissage de 12 mois, à compter du 1eroctobre. Les étudiants dont le statut interdit l’accès à l’apprentissage signeront un contrat de professionnalisation pour la même durée, avec le même rythme d’alternance. Les étudiants sont aidés dans leur recherche par les responsables du diplôme auxquels les entreprises partenaires adressent des offres d’accueil.

Lire plus

Stages et projets tutorés

Mémoire en M1 et en M2.

En M2, les étudiants de chacune des trois options se voient confiés une mission ou une étude « grandeur réel » pour le compte d’un de nos partenaires jouant le rôle de client. Avec l’appui de l’équipe pédagogique ils passent par toute les étapes d’un travail d’étude ou du conseil : rédaction d’une proposition, sélection d’une méthodologie, organisation des terrains, traitement des données et analyse, rédaction des livrables, restitution devant le client.

Lire plus

Contrôle des connaissances

En M1, les modalités de contrôle des connaissances combinent contrôle continu et contrôle terminal.

En M2, les connaissances sont évaluées, selon les matières, soit en contrôle continu, soit en examen terminal, soit par la combinaison des deux. Le mémoire fait l’objet d’une évaluation spécifique. Le maître d’apprentissage, qui encadre l’étudiant dans sa structure d’accueil, évalue l’acquisition des compétences dans le cadre professionnel. Il n’y a pas de deuxième session en M2.

 

Lire plus

Tutorat

En M1, chaque étudiant réalise son mémoire sous la direction d’un membre de l’équipe enseignante.

En M2, chaque étudiant est suivi par un tuteur issu de l’équipe pédagogique, en charge de la relation avec la structure d’accueil et de la direction du travail de mémoire.

Lire plus

Aménagements particuliers

Les étudiants de M1 ont la possibilité d’organiser leur scolarité sur 2 ans.

Lire plus

Admission

Conditions d'admission

Pour une entrée en M1 comme pour une entrée directement en M2, la sélection s’effectue en trois étapes :

  • Sélection sur dossier: adaptation de la formation antérieure au contenu du master, résultats obtenus, clarté du projet professionnel tel que décrit dans la lettre de motivation. Les candidats à l’option « Data analystes » devront mettre en avant une solide formation en math-stat.
  • Épreuve écrite: les candidats retenus à l’issue de la sélection sur dossier sont soumis à une épreuve écrite consistant dans la réalisation de la synthèse d’un dossier documentaire sur un sujet général d’ordre économique ou social. Les critères d’évaluation portent sur la qualité de l’expression écrite, la capacité à organiser sa pensée, et l’aptitude à décrypter et commenter des éléments statistiques (tableaux, graphiques). Les candidats à l’option « Data analystes » seront également soumis à un test de niveau en math-stat.
  • Entretien : les candidats retenus à l’issue l’écrit sont invités à un entretien avec un jury composé d’enseignants (universitaires et professionnels) de la formation et de représentants d’entreprises (M2). L'objectif de l'entretien est de mieux cerner les motivations des candidats et le contenu de leur projet professionnel.
Lire plus

Pré-requis

Un professionnel des études et du conseil doit avant tout être animé par une certaine curiosité intellectuelle et par un goût pour l’analyse. La qualité de l’expression écrite est un prérequis indispensable. Même s’il est possible de se spécialiser dans le domaine des études qualitatives, un minimum de goût pour les chiffres et leur traitement est fortement conseillé. Enfin, l’entrée dans l’option « data analystes » est soumis à un test de niveau en math/stat.

Lire plus

Modalités de candidature

Dates de candidature :

  • Première session : 8 février - 17 mars
  • Deuxième session : 12 avril - 14 mai
  • Troisième session : 18 août - 26 août
  • candidater en cliquant ICI
Lire plus

Et après ?

  • 95%

    Taux de réussite

Insertion professionnelle

Chargés d’études et consultants sont employés dans des organismes variés :

  • les bureaux d’études et cabinets de consultants
  • les services études des grandes entreprises
  • les organisations syndicales patronales ou de salariés
  • les chambres de commerce et d’industrie
  • les ministères et grandes administrations, les collectivités locales, agences de développement local…

Les chargés d’études et consultants peuvent intervenir dans des domaines extrêmement variés : analyse de la conjoncture, études de secteurs, études et conseil en marketing, conseil en stratégie, études de marchés ou d’opinions, conseil en organisation et en gestion des ressources humaines, animation du développement local, traitement des big data

 

 

 

Lire plus

Référentiel

Référentiel ROME

  • Etudes et prospectives socio-économiques
  • Conseil en organisation et management d'entreprise

Référentiel RNCP

3422

Contacts

  • Elisabeth Lafont

    Gestionnaire de Scolarité - Master 1
    • 01 57 27 71 76
    • elisabeth.lafont@u-paris.fr
  • Gisele Pagano

    Responsable Formation continue
    • 01 57 27 58 98
    • gisele.pagano@u-paris.fr
  • Philippe Moati

    Responsable du diplôme
    • moati@u-paris.fr
  • Elisabeth Lafont

    Gestionnaire de Scolarité - Master 2
    • 01 57 27 71 76
    • elisabeth.lafont@u-paris.fr

A lire aussi

Formation | Université de Paris
Rencontre avec Mehdi Damerdji, nouveau VDE de la Faculté Sociétés et Humanités

Mehdi Damerdji succède à Audrey Descols aux fonctions de vice-doyen étudiant de la Faculté Sociétés et Humanités pour un mandat de deux ans. Il a pour missions principales de représenter les étudiants et de travailler avec la gouvernance et l’administration à l’amélioration des conditions d’études et de vie sur les campus d’Université de Paris.

Formation | Université de Paris
Rencontre avec Sterenn Le Cor, nouvelle VDE de la Faculté des Sciences

Sterenn Le Cor succède à Clément Cartier aux fonction de vice-doyenne étudiante de la Faculté des Sciences pour un mandat de deux ans. Elle a pour missions principales de représenter les étudiants et de travailler avec la gouvernance et l’administration à l’amélioration des conditions d’études et de vie sur les campus d’Université de Paris.

Formation | Université de Paris
Appels à projets innovants Université de Paris – NUS : date limite prolongée

Dans le cadre des appels à projets lancés en juin dernier par la National University of Singapore (NUS) et Université de Paris, l’appel pour encourager des projets innovants dans le domaine de la formation a été prolongée jusqu’au 27 octobre.

Formation | Université de Paris
La Faculté de Santé accueille l’Université d’Aarhus

Le 6 septembre, la Faculté de Santé d’Université de Paris a accueilli une délégation de l’Université d’Aarhus (Danemark) pour une journée d’échanges sur la mobilité, la formation et la recherche, et des visites de laboratoires, l’occasion pour les deux universités partenaires Circle U. d’envisager de nouvelles collaborations internationales.

  • Ajouter à la sélection

    Vous avez formations et cours sauvegardés

  • S'inscrire