test

Master Psychologie clinique, psychopathologie et psychologie de la santé - Parcours : Psychologie clinique de la santé

Domaine:Sciences humaines et sociales

Mention: Psychologie clinique, psychopathologie et psychologie de la santé

Parcours: Psychologie clinique de la santé

  • Voir la page en français
  • Crédits ECTS

    120 crédits
  • Niveau d'études visé

    BAC +5
  • Durée

    2 ans
  • Langue(s) des enseignements

    Français, Anglais

Présentation

Le parcours Psychologie clinique de la santé, appartenant à la mention de Master Psychologie clinique, Psychopathologie et Psychologie de la Santé, a pour objectif de former des psychologues spécialistes de la prise en charge des patients atteints de pathologies somatiques, de leur famille, mais aussi des soignants les accompagnant. Il propose aux étudiants une formation spécifique, à la fois théorique et pratique, visant la formation de psychologues cliniciens ayant une vision intégrative de la psychologie clinique de la santé, capables d’évaluer les besoins des patients et de leurs proches, d’identifier les troubles psychopathologiques de ces personnes, et de leur proposer des interventions thérapeutiques adaptées. Les étudiants reçoivent aussi une formation scientifique et de recherche appliquée, leur permettant d’évaluer les interventions qu’ils mettent en place et de proposer des programmes de recherches variés (évaluation de l’adaptation et de ses troubles, des besoins, de programmes d’éducation thérapeutiques, etc.). Cette spécialité vise donc à former des praticiens-chercheurs de haut niveau.

Objectifs

Ce parcours forme les étudiants à l’évaluation et à la prise en charge de patients qui présentent des pathologies somatiques et ceci aux différents âges de la vie.

Les psychologues diplômés au sein de cette mention pourront travailler dans des champs et des secteurs variés qui répondent à des besoins actuels reconnus en santé publique. Ils sont formés à la pratique clinique auprès de patients, des proches et des soignants, mais également à la recherche clinique.

 

L’insertion professionnelle peut se faire des structures publiques, parapubliques, associatives ou privées, principalement des services hospitaliers de médecine somatique (pédiatrie, cardiologie, diabétologie, cancérologie, maladies infectieuses, douleur, soins palliatifs, réanimation, nutrition et obésité, médecine interne, rééducation, etc.) mais aussi en psychiatrie de liaison, dans des équipes mobiles et des réseaux de soins, des centres de prévention primaire, secondaire et tertiaire et des centres de soins spécialisés (médico-psychologique, médico-social). Dans toutes ces structures, les diplômés du parcours peuvent avoir un exercice clinique mais aussi de recherche, ou combinant les deux. Enfin, une poursuite en doctorat est possible, pouvant donner lieu à une insertion professionnelle dans l’enseignement supérieur et de la recherche (Université, INSERM, CNRS).

 

Savoir-faire et compétences

Il est attendu que les étudiants diplômés aient des compétences théoriques spécifiques au domaine du parcours choisi, mais qu’ils aient également des compétences pratiques. Ils seront capables d’évaluer des patients et leurs proches ayant un trouble physique (situation, fonctionnement psychique, santé mentale, etc.) et de proposer une intervention ou un accompagnement psychologique adapté. Ils seront également capables d’intervenir auprès des soignants et de travailler de manière pluridisciplinaire. Enfin, ils seront capables de construire, mettre en place et réaliser un projet de recherche.

Modalité(s) de formation

  • Formation initiale
  • Formation continue

Validation des Acquis de l'Expérience : Oui

Langue(s) des enseignementsFrançais, Anglais

StageObligatoire

Lieu d'enseignement

Programme

Organisation de la formation

Le master est organisé sur deux années d’enseignements pratiques et théoriques, découpées en quatre semestres. Les enseignements en deuxième année sont très centrés sur la pratique pour favoriser l’insertion professionnelle.
L’étudiant s’inscrit dans le parcours pour les deux années de Master. Certains cours sont mutualisés avec les autres parcours de la mention. Il existe également la possibilité de suivre certains cours appartenant à d’autres mentions.

Stages

La durée totale des stages doit être de 500h minimum (cf décret pour l’obtention du titre de psychologue). Pour ce parcours, il est demandé de faire un stage d’au minimum 250h en première et en deuxième année pour un total de 500h en tout.

Chaque étudiant doit rédiger un projet de stage qui est validé par le responsable. Une fois le projet validé, l’étudiant peut établir ses conventions de stages. Il ne peut débuter le stage avant d’avoir obtenu toutes les signatures. Durant l’année universitaire, une supervision de stage en petits groupes (15 étudiants maximum) est associée au stage.

Il est demandé qu’un des deux stages obligatoires soit réalisé dans le domaine de la santé somatique.

 

Contrôle des connaissances

Chaque étudiant doit rédiger un projet de stage qui est validé par le responsable. Une fois le projet validé, l’étudiant peut établir ses conventions de stages. Il ne peut débuter le stage avant d’avoir obtenu toutes les signatures. Durant l’année universitaire, une supervision de stage en petits groupes (15 étudiants maximum) est associée au stage.

Il est demandé qu’un des deux stages obligatoires soit réalisé dans le domaine de la santé somatique.

 

Aménagements particuliers

Etudiants en situation de handicap :

Vous pouvez prendre contact avec le service Accompagnement Santé & Handicap par mail accueil.ash @ parisdescartes.fr (accueil.ash @ parisdescartes.fr) ou par téléphone : 01 76 53 17 64.

Admission

Les titulaires d’une licence de psychologie, ou inscrits en 3e année de licence de psychologie peuvent déposer un dossier de candidatures dans cette mention de master.

Conditions d'admission

Les étudiants qui sont inscrits dans une L3 de psychologie et les candidats titulaires d’une licence de psychologie peuvent déposer un dossier de candidature. La commission du parcours examine tous les dossiers et établit la liste des admis, compte tenu de sa capacité d’accueil.

Pré-requis

Les étudiants qui sont inscrits dans une L3 de psychologie et les candidats titulaires d’une licence de psychologie peuvent déposer un dossier de candidature. La commission du parcours examine tous les dossiers et établit la liste des admis, compte tenu de sa capacité d’accueil.

Modalités de candidature

Les candidats doivent déposer un dossier, qui est évalué par une commission pédagogique constituée d’enseignants-chercheurs. Ce dossier comprend les attestations des diplômes déjà obtenus, les relevés de notes des années de licence, une lettre de motivation justifiant le choix de la mention et du parcours, une lettre expliquant leur projet professionnel, un résumé de leur travail de recherche réalisé en L3, un projet de recherche pour le master 1, un compte rendu du stage réalisé en L3. Les étudiants étrangers doivent justifier du niveau C1 de maîtrise de la langue française. L’acceptation des candidats sélectionnés ne pourra être confirmée qu’après l’obtention de leur licence de psychologie.

Et après ?

Poursuite d'études

Les étudiants qui ont validé le M2 peuvent poursuivre en doctorat.

Passerelles

Les étudiants qui souhaiteraient une réorientation en cours de master, peuvent en faire la demande auprès des responsables de parcours, et du responsable de la mention. Une réorientation motivée entre parcours et entre mention peut être envisageable.

Taux de réussite

83%

Insertion professionnelle

Une enquête a été réalisée en janvier 2019 auprès des diplômés en juin 2017, soit environ 18 mois après l’obtention de leur diplôme (taux de réponse : 70%). Les résultats montrent que 85% ont trouvé un travail dans le domaine de la psychologie de la santé, les 15% restants s’étant réorienté ou n’ayant pas trouvé de travail dans ce domaine. En moyenne, ils ont trouvé un travail en 5 mois (de 0 mois à 12 mois). Ils ont un contrat à durée indéterminée pour 45% d’entre eux et à durée déterminée (souvent avec des renouvellements) pour 45% d’entre eux, 9% travaillant en libéral. Les secteurs d’activité sont : l’oncologie, la pneumologie, la transplantation, la pédiatrie, la maternité et l’assistance médicale à la procréation, la virologie, les soins de suite et de réadaptation, la gériatrie, l’aide aux victimes, l’autisme.
Quinze pourcent ont poursuivi leurs études en doctorat et 23% ont fait une formation complémentaire (par exemple, un diplôme universitaire).

Contact(s)

Composante(s)

Lieu(x) de la formation

  • Site Boulogne
  • Responsable du parcours
    Aurélie Untas

    Email : aurelie.untas @ parisdescartes.fr

  • Responsable du diplôme
    Catherine Bungener

    Email : catherine.bungener @ parisdescartes.fr

Contact(s) administratif(s)

  • Sahra Khobzi

    Institut de Psychologie71 avenue Edouard Vaillant92100 BoulogneTél : 01 76 53 30 56

    Email : sahra.khobzi @ parisdescartes.fr

A lire aussi

Formation | Université de Paris
Une nouvelle piste possible pour expliquer les cas graves de la Covid-19

Dans la lutte contre la Covid-19, la compréhension des mécanismes menant à des formes graves de la maladie est un enjeu majeur. Si de nombreuses pistes sont actuellement explorées, des chercheurs d’Université de Paris, de Sorbonne Université, de l’Inserm et du CNRS, ont émis une hypothèse originale, selon laquelle une altération des défenses antioxydantes associée à une proportion anormalement élevée de neutrophiles (globules blancs) expliquerait l’évolution de la maladie vers ses formes les plus graves. Cette hypothèse en cours de validation a fait l’objet d’une publication dans la revue Nature Reviews Immunology le 10 août dernier.

Formation | Université de Paris
Nouveau ! L’espace Carrière des étudiants

Université de Paris se dote d’une nouvelle plateforme d’aide à l’insertion professionnelle, en partenariat avec JobTeaser.

Formation | Université de Paris
Les BU rouvrent leurs portes

Les bibliothèques Grands-Moulins, Sciences, Bichat, Cochin, Cordeliers, Necker,  Villemin, Montrouge, Garancière, BIU Santé – Médecine, BIU Santé – Pharmacie, Jeanne-Chauvin, Henri-Piéron, SHS et STAPS vous accueillent dans le respect des consignes sanitaires en vigueur à Université de Paris.

Formation | Université de Paris
[Mesures sanitaires] Gestes barrières, respectons-les !

Dans le cadre de la lutte contre la pandémie Covid-19, Université de Paris met en place des mesures sanitaires pour que chacun et chacune puisse enseigner, travailler et étudier dans un environnement sûr et protégé.

Logo

Contact

85 boulevard Saint-Germain 75006 Paris
(33) (0)1 57 27 90 00