test

Master Physique fondamentale et applications (M2) parcours Astronomie, Astrophysique et Ingénierie Spatiale

Domaine:Sciences, Technologie

Parcours: AstronomieAstrophysique et Ingenierie Spaciale

  • Voir la page en français
  • Niveau d'études visé

    BAC +5
  • Composante de la formation

Présentation

La spécialité Astronomie, Astrophysique & Ingénierie Spatiale comprend deux parcours correspondant à deux colorations différentes :

  1. Astrophysique

      2. Dynamique des Systèmes Gravitationnels

Objectifs

L’objectif premier de ces parcours est de former les futurs doctorants, et à terme de futurs chercheurs ou enseignants-chercheurs, en Astronomie et Astrophysique pour les laboratoires de recherche publique, français ou étrangers, ou les grands organismes de recherche européens (ESO, ESA, IRAM, ALMA…). La formation offre aussi la possibilité d’intégrer le monde industriel en Recherche et Développement grâce aux enseignements portant sur l'ingénierie spatiale, l'informatique utilisant le calcul numérique intensif ou bien le traitement des images. Elle permet enfin d'apporter une expérience du monde de la recherche à de futurs enseignants du secondaire et des CPGE ou à des spécialistes de la diffusion des connaissances (journalisme scientifique). Il s’agit donc d’une formation par et pour la recherche.

Savoir-faire et compétences

Les parcours Astrophysique et Dynamique des Systèmes Gravitationnels proposent aux physiciens, mathématiciens et ingénieurs une préparation à la recherche dans le vaste domaine pluridisciplinaire de l’astronomie, de l’astrophysique et de toutes ses méthodes d’observation, de mesure et de modélisation. Ils abordent les aspects les plus variés de l’astrométrie, la mécanique céleste, la physique des étoiles aux galaxies, l’instrumentation, les technologies liées au domaine spatial, les outils numériques associés, les disciplines proches telles que la physique des plasmas, la géodésie, etc. Ces disciplines couvrent un champ qui dépasse leur domaine traditionnel et présentent de nombreux liens avec d’autres domaines connexes : physique des particules, planétologie à l’interface avec les géosciences, navigation spatiale, astrochimie, techniques spatiales, développement de grands codes numériques, synthèse d’informations réparties, grands équipements…

 

Niveau d'entréeBac+4

Public(s) cible(s)

  • Étudiant

Modalité(s) de formation

  • Formation continue
  • Formation initiale

Validation des Acquis de l'Expérience : Oui

Formation à distanceNon

StageObligatoire (4 mois)

Rythme de la formationCours en semaine (journée)

En savoir +

Lieu d'enseignement

Programme

Organisation de la formation

La formation comprend deux parcours correspondant à deux colorations différentes :

  1. Astrophysique
  2. Dynamique des Systèmes Gravitationnels 

Le parcours Astrophysique propose une formation fondée sur une approche pluri-disciplinaire de la discipline. Les domaines de la physique reliés à l’astrophysique sont approfondis et la majorité des champs de l’astrophysique contemporaine sont couverts via de très nombreuses options thématiques : planétologie, exoplanètes, structure et évolution stellaire, plasmas astrophysiques et spatiaux, objets compacts, milieu interstellaire, astroparticules et hautes énergies, galaxies, cosmologie, etc. 

Le parcours Dynamique des Systèmes Gravitationnels donne une formation de base sur l’étude des systèmes dynamiques de l’Univers. Ce domaine est en interaction étroite avec les mathématiques, la mécanique, la physique et la géophysique. Le parcours permet de s’orienter vers l’astrométrie, la mécanique céleste, les systèmes de référence, la géodésie, la navigation spatiale, la dynamique à N corps (systèmes planétaires, galaxies, ...), la gravitation et la physique fondamentale. 

Une formation méthodologique et pratique est offerte aux étudiants des deux parcours en informatique, simulation numérique, traitement d’images, méthodes de la physique et instrumentation astronomique. La formation est organisée en commun par cinq établissements : Observatoire de Paris ; Sorbonne Université (Paris 6) ; Université Paris Diderot (Paris 7) ; Université Paris Saclay (Paris 11) ; Ecole Normale Supérieure (Ulm).

Stages

La formation comprend un stage de recherche dans tout laboratoire de recherche français ou étranger ou agence internationale (ESA, ESO, IRAM) avec lesquels nous entretenons des rapports réguliers. Le stage, pour les parcours recherche, constitue une véritable préparation à la thèse de doctorat.

Les stages sont d’une durée de quatre mois à temps complet, de début mars à fin juin. Ils se déroulent dans un laboratoire français ou étranger.

Admission

Etudiants

Conditions d'admission

Niveau M1

Les candidatures sont à déposer sur le site mutualisé entre les différents établissements partenaires : https://ufe.obspm.fr/candidatures_ufe/

L’admission se fait sur dépôt d’un dossier de candidature au printemps suivi d’un entretien avant l’été. 

 

Pré-requis

Le Master 2 Recherche spécialité Astronomie, Astrophysique & Ingénierie Spatiale s’adresse aux étudiants pourvus d’une première année de Master (M1), dans les domaines de la Physique Fondamentale ou Appliquée, des Mathématiques, ainsi qu‘aux étudiants issus des Ecoles Normales Supérieures et des Ecoles d’Ingénieurs. Cette formation s’adresse aussi aux étudiants étrangers possédant l’équivalence d’un M1 ou d’un diplôme d’ingénieur.

Et après ?

Poursuite d'études

Le débouché principal de la formation est la préparation d’une thèse de doctorat en France ou à l’étranger.

Taux de réussite

98%

Insertion professionnelle

Après un séjour postdoctoral de quelques années, en général à l’étranger, certains docteurs en astrophysique obtiennent un poste de chercheur (CNRS, CEA, observatoires) ou d’enseignant-chercheur (universités). D’autres s’orientent vers l’enseignement, l’entreprise (instrumentation en relation avec des projets spatiaux par exemple, simulations numériques,…) ou divers métiers en lien avec l’astronomie (communication scientifique, etc).

Contact(s)

Composante(s)

Lieu(x) de la formation

  • Campus des Grands Moulins (site Paris Rive Gauche)

Campus

  • Campus des Grands Moulins

Contact(s) administratif(s)

  • Souad Namane

    Tél : 0157276109

    Email : souad.namane @ univ-paris-diderot.fr

A lire aussi

Formation | Université de Paris
Une nouvelle piste possible pour expliquer les cas graves de la Covid-19

Dans la lutte contre la Covid-19, la compréhension des mécanismes menant à des formes graves de la maladie est un enjeu majeur. Si de nombreuses pistes sont actuellement explorées, des chercheurs d’Université de Paris, de Sorbonne Université, de l’Inserm et du CNRS, ont émis une hypothèse originale, selon laquelle une altération des défenses antioxydantes associée à une proportion anormalement élevée de neutrophiles (globules blancs) expliquerait l’évolution de la maladie vers ses formes les plus graves. Cette hypothèse en cours de validation a fait l’objet d’une publication dans la revue Nature Reviews Immunology le 10 août dernier.

Formation | Université de Paris
Nouveau ! L’espace Carrière des étudiants

Université de Paris se dote d’une nouvelle plateforme d’aide à l’insertion professionnelle, en partenariat avec JobTeaser.

Formation | Université de Paris
Les BU rouvrent leurs portes

Les bibliothèques Grands-Moulins, Sciences, Bichat, Cochin, Cordeliers, Necker,  Villemin, Montrouge, Garancière, BIU Santé – Médecine, BIU Santé – Pharmacie, Jeanne-Chauvin, Henri-Piéron, SHS et STAPS vous accueillent dans le respect des consignes sanitaires en vigueur à Université de Paris.

Formation | Université de Paris
[Mesures sanitaires] Pour une rentrée en toute sécurité

Dans le cadre de la lutte contre la pandémie Covid-19, Université de Paris met en place des mesures sanitaires pour vous permettre d’aborder la rentrée dans un contexte sûr et de protéger la santé de toutes et tous.

Logo

Contact

85 boulevard Saint-Germain 75006 Paris
(33) (0)1 57 27 90 00