• Votre sélection est vide.

    Enregistrez les diplômes, parcours ou enseignements de votre choix.

 

Master Physique fondamentale et applications (M2) parcours dispositifs quantiques

Domaine : Sciences, Technologie
 
 
  • Niveau d'études visé

    BAC +5

  • Faculté

    Faculté des Sciences

Présentation

Le Master Dispositifs Quantiques est une formation théorique et expérimentale sur plusieurs types de phénomènes quantiques avec un accent particulier sur les dispositifs. Dans ce contexte, recherche fondamentale et recherche appliquée se sont mutuellement enrichies: les progrès théoriques ont toujours été accompagnés de progrès parallèles d’une part en ingénierie des matériaux (invention de matériaux nouveaux, contrôle de leur élaboration) et d’autre part dans les techniques d’investigation (microscopies à sondes locales, microscopies électroniques,…). Ces avancés, couronnés par plusieurs prix Nobel, ont  des impacts importants tant en en physique fondamentale (génération et manipulation d’états photoniques, électroniques, magnétiques, supraconducteurs, ..), que pour les applications du futur (dispositifs pour l’information quantique, sources et détecteurs à semiconducteurs, nouveaux matériaux de basse dimensionnalité, nanomatériaux, électronique moléculaire…).

Le Master est cohabilité par l’Université Paris Diderot et l’Ecole Polytechnique et conventionné par l’Ecole Normale Supérieure Paris Saclay. Il est aussi partie intégrante du programme de Master International ‘Nanotechnologies and Quantum Devices’ en partenariat avec le Politecnico de Torino (Italie).

Les étudiants bénéficient d’une formation de pointe dans la nano fabrication et la nano caractérisation grâce à l’accès à la salle blanche de l’Université Paris Diderot et à une plateforme nanosciences dédiée à l’enseignement.

Dans un esprit d’ouverture maximale, la formation s’appuie sur l’excellence scientifique des intervenants issus des laboratoires d’Ile de France concernés par la physique des dispositifs quantiques et offre un grand nombre de débouchées tant dans le milieu académique que industriel dans un domaine en plein essor.

Nanotechnologies and Quantum Devices (voir site de la formation dans la rubrique internationale)

Le master Nanotechnologies and Quantum Devices (NanoQuad) est un programme international sur deux ans offert par l’Université Paris Diderot et le Politecnico de Turin (Italie).

A l’issu des deux ans les étudiants reçoivent un double diplôme : le diplôme de master d’ingénieur du Politecnico de Turin ‘Nanotechnologies for ICTs’ et le diplôme de master en physique de l’Université Paris Diderot ‘Dispositifs Quantiques’.

Ce master offre une formation théorique et expérimentale sur plusieurs types de phénomènes quantiques avec un accent particulier sur les dispositifs. Dans ce contexte, recherche fondamentale et recherche appliquée se sont mutuellement enrichies: les progrès théoriques ont toujours été accompagnés de progrès parallèles d’une part en ingénierie des matériaux (invention de matériaux nouveaux, contrôle de leur élaboration) et d’autre part dans les techniques d’investigation (microscopies à sondes locales, microscopies électroniques,…). Ces avancés, couronnés par plusieurs prix Nobel, ont des impacts importants tant en en physique fondamentale (génération et manipulation d’états photoniques, électroniques, magnétiques, supraconducteurs, ..), que pour les applications du futur (dispositifs pour l’information quantique, sources et détecteurs à semiconducteurs, nouveaux matériaux de basse dimensionnalité, électronique moléculaire…).

Après ce parcours de master, les étudiants peuvent être directement employés en tant que scientifiques spécialisés ou ingénieurs dans les industries de haute technologie, ou commencer une thèse dans des laboratoires de recherche publics ou privés exceptionnels.

Formation enseignée entièrement en langue anglaise (sur les deux ans). La première année de master se déroule au Politecnico de Turin. La deuxième année de master se déroule à l’Université Paris Diderot. Les étudiants sont accompagnés par les Bureaux des Relations Internationales des deux établissements pour l’organisation de leur mobilité ; plusieurs bourses Erasmus+ sont réservées à ce programme.

Lire plus

Objectifs

L'objectif de la formation est d’une part de préparer les étudiants à la recherche fondamentale dans des laboratoires académiques d'excellence dans un secteur de la physique en développement très rapide : ingénierie quantique, information quantique, optoélectronique, nanomagnétisme, spintronique, physique mesoscopique, supraconductivité, nanosciences,... et d’autre part de former des acteurs compétents et efficaces dans le monde de la recherche et du développement industriels

Lire plus

Compétences visées

Connaissances théoriques et expérimentales en physique quantique (photonique, électronique, spintronique, nanomagnétisme, matériaux 2D, nanomatériaux, physique du solide, information quantique, ..)

Capacité à mener un projet en nanosciences (bibliographie, formation en salle blanche, mesures utilisant la plateforme nanosciences, présentation de résultats)

Capacité à mener un projet de recherche (stage de fin d’études) 

Connaissances théoriques et expérimentales en physique quantique (photonique, électronique, spintronique, nanomagnétisme, matériaux 2D, nanomatériaux, physique du solide, information quantique, ..) Connaissances en ingénierie des technologies pour l’information et les communications.

 

Lire plus

Programme

Formation enseignée entièrement en langue anglaise.

La formation est structurée autour de trois types d'unités d'enseignement fournissant respectivement les bases théoriques, le lien entre les phénomènes quantiques et les dispositifs et les outils de fabrication et d'investigation. La formation est également basée sur l'interaction permanente entre les étudiants et les équipes de recherche dans les thématiques du master : les projets nanosciences-incluant une formation en salle blanche-, la visite guidée de laboratoires, le stage de fin d'études.

Septembre : Projets Nanosciences

Octobre-Décembre : Cours du premier semestre

Janvier-Février : cours du deuxième semestre

Mars-Juin : Stage

 

Lire plus

Stages et projets tutorés

Le stage de fin d’études en deuxième année de master peut être effectué dans un laboratoire de recherche académique ou industriel en France ou à l’étranger. L’évaluation est basée sur un rapport écrit et une présentation orale.

Le stage peut être prolongé en accord avec l’équipe d’accueil et la direction du master.

Lire plus

Admission

Public cible

Etudiants

Lire plus

Conditions d'admission

M1 en Physique ou Ingénierie physique

Lire plus

Pré-requis

Bon niveau d’anglais

Bonnes connaissances en physique quantique, physique du solide, optique, électronique.

Lire plus

Et après ?

  • 95%

    Taux de réussite

Poursuite d'études

90% doctorat, 10% privé

Lire plus

Passerelle

Concours d’enseignement, formations en valorisation, communication scientifique 

Lire plus

Insertion professionnelle

Accès au métier de : Chercheur, enseignant-chercheur, ingénieur de recherche dans un centre R&D industriel, consultant, cabinet de valorisation, communication scientifique,…

Lire plus

International

Mobilité internationale

Le master Nanotechnologies and Quantum Devices (NanoQuad) est un programme international sur deux ans offert par l’Université Paris Diderot et le Politecnico de Turin (Italie).

A l’issu des deux ans les étudiants reçoivent un double diplôme : le diplôme de master d’ingénieur du Politecnico de Turin ‘Nanotechnologies for ICTs’ et le diplôme de master en physique de l’Université Paris Diderot ‘Dispositifs Quantiques’.

Ce master offre une formation théorique et expérimentale sur plusieurs types de phénomènes quantiques avec un accent particulier sur les dispositifs. Dans ce contexte, recherche fondamentale et recherche appliquée se sont mutuellement enrichies: les progrès théoriques ont toujours été accompagnés de progrès parallèles d’une part en ingénierie des matériaux (invention de matériaux nouveaux, contrôle de leur élaboration) et d’autre part dans les techniques d’investigation (microscopies à sondes locales, microscopies électroniques,…). Ces avancés, couronnés par plusieurs prix Nobel, ont des impacts importants tant en en physique fondamentale (génération et manipulation d’états photoniques, électroniques, magnétiques, supraconducteurs, ..), que pour les applications du futur (dispositifs pour l’information quantique, sources et détecteurs à semiconducteurs, nouveaux matériaux de basse dimensionnalité, électronique moléculaire…).

Après ce parcours de master, les étudiants peuvent être directement employés en tant que scientifiques spécialisés ou ingénieurs dans les industries de haute technologie, ou commencer une thèse dans des laboratoires de recherche publics ou privés exceptionnels.

L’objectif est de créer une figure professionnelle possédant les compétences complémentaires d’un physicien expert dans le domaine de la physique quantique moderne et d’un ingénieur en physique dans le domaine des dispositifs quantiques basés sur les nanotechnologies.

Compétences visées :

Connaissances théoriques et expérimentales en physique quantique (photonique, électronique, spintronique, nanomagnétisme, matériaux 2D, nanomatériaux, physique du solide, information quantique, ..) Connaissances en ingénierie des technologies pour l’information et les communications. Capacité à mener un projet en nanosciences (bibliographie, formation en salle blanche, mesures utilisant la plateforme nanosciences, présentation de résultats). Capacité à mener un projet de recherche (stage de fin d’études)

Organisation :

Formation enseignée entièrement en langue anglaise (sur les deux ans). La première année de master se déroule au Politecnico de Turin. La deuxième année de master se déroule à l’Université Paris Diderot. Les étudiants sont accompagnés par les Bureaux des Relations Internationales des deux établissements pour l’organisation de leur mobilité ; plusieurs bourses Erasmus+ sont réservées à ce programme.

Stage :

Le stage de fin d’études en deuxième année de master peut être effectué dans un laboratoire de recherche académique ou industriel en France ou à l’étranger. L’évaluation est basée sur un rapport écrit et une présentation orale.

4 mois minimum (le stage peut être prolongé en accord avec l’équipe d’accueil et la direction du master)

Conditions d'admission : L3 en Physique ou Ingénierie physique

Pré-requis : Bon niveau d’anglais, bonnes connaissances en physique quantique, physique du solide, optique, électronique.

Insertion professionnelle :  Accès au métier de : Chercheur, enseignant-chercheur, ingénieur de recherche dans un centre R&D industriel, consultant, cabinet de valorisation, communication scientifique,…

 Passerelles et réorientation : Concours d’enseignement, formations en valorisation, communication scientifique

 

 

Lire plus

Liens utiles

Contacts

  • Maria Luisa DELLA ROCCA

    Coordinateur pédagogique
    • maria‐luisa.della‐rocca@u-paris.fr

A lire aussi

Formation | Université de Paris
Rencontre avec Mehdi Damerdji, nouveau VDE de la Faculté Sociétés et Humanités

Mehdi Damerdji succède à Audrey Descols aux fonctions de vice-doyen étudiant de la Faculté Sociétés et Humanités pour un mandat de deux ans. Il a pour missions principales de représenter les étudiants et de travailler avec la gouvernance et l’administration à l’amélioration des conditions d’études et de vie sur les campus d’Université de Paris.

Formation | Université de Paris
Rencontre avec Sterenn Le Cor, nouvelle VDE de la Faculté des Sciences

Sterenn Le Cor succède à Clément Cartier aux fonction de vice-doyenne étudiante de la Faculté des Sciences pour un mandat de deux ans. Elle a pour missions principales de représenter les étudiants et de travailler avec la gouvernance et l’administration à l’amélioration des conditions d’études et de vie sur les campus d’Université de Paris.

Formation | Université de Paris
Appels à projets innovants Université de Paris – NUS : date limite prolongée

Dans le cadre des appels à projets lancés en juin dernier par la National University of Singapore (NUS) et Université de Paris, l’appel pour encourager des projets innovants dans le domaine de la formation a été prolongée jusqu’au 27 octobre.

Formation | Université de Paris
La Faculté de Santé accueille l’Université d’Aarhus

Le 6 septembre, la Faculté de Santé d’Université de Paris a accueilli une délégation de l’Université d’Aarhus (Danemark) pour une journée d’échanges sur la mobilité, la formation et la recherche, et des visites de laboratoires, l’occasion pour les deux universités partenaires Circle U. d’envisager de nouvelles collaborations internationales.

  • Ajouter à la sélection

    Vous avez formations et cours sauvegardés

  • S'inscrire