• Votre sélection est vide.

    Enregistrez les diplômes, parcours ou enseignements de votre choix.

 

Licence professionnelle Chimie analytique, contrôle, qualité, environnement parcours Technique d'analyse physico-chimique du matériau (LiPAC))

Domaine : Sciences, Technologies, Santé
Mention : Chimie analytique, contrôle, qualité, environnement
 
  • Niveau d'études visé

    BAC +3

  • Faculté

    Faculté des Sciences

Présentation

L’originalité de la Licence Professionnelle en techniques d'Analyse Chimique (LiPAC) de l’Université de Paris repose sur la formation aux techniques modernes d’analyse chimique de matériaux inorganiques, organiques et complexes.

Elle offre des débouchés dans les centres de recherche et développement (R&D), de contrôle de qualité et de production industriels dans des secteurs variés : pharmacie, cosmétique, pétrochimie, cimenterie, verrerie, métallurgie, polymères, agro-alimentaire, gazier, traitement des eaux, etc.

Une partie du programme pédagogique est orientée vers l’analyse en environnement, thématique à laquelle est sensible un nombre croissant d’entreprises, collectivités, laboratoires environnementaux et services HSE des industries (analyse de traces, réseaux de surveillance de la qualité de l’air ou de l’eau).

Au sein de l’UFR de Chimie, ce cursus spécialisé est dispensé par des enseignant.e.s-chercheur.e.s et des ingénieur.e.s expert.e.s autour d’équipements de dernière génération.

Lire plus

Objectifs

Permettre à des étudiants ayant validé un BAC+2 (L2 licence généraliste de chimie, IUT, BTS, reprise d'études, etc.) d'être formés sur les techniques modernes d'analyse physico-chimique utilisées en milieu industriel. La détection et l'analyse des polluants de l'air et de l'eau sont aussi traitées comme des problématiques analytiques environnementales au cours de cette Licence.

Originalité

L’originalité de cette formation unique en Ile-de-France réside dans le programme et les industries visées. En effet, les techniques enseignées s'utilisent dans toutes les industries, qu'elles s'occupent de matériaux solides, liquides ou gazeux mais également organiques ou inorganiques. La spécificité des besoins analytiques dans le domaine de l'environnement est également d'actualité.

Particularité

La stratégie de formation repose sur un enseignement en alternance et par apprentissage. Cette méthode pédagogique a fait ses preuves et permet d'atteindre avec plus d'efficacité deux objectifs majeurs :

  • Une meilleure formation car l'étudiant/apprenti travaille en alternance : à l'université et en entreprise. Il applique de manière concrète ses cours par une pratique de terrain ;
  • Une plus forte employabilité à l'issue de la formation car les entreprises qui accueillent un apprenti sont souvent intéressées par garder le jeune collaborateur formé à son métier sur un an ou plus.

Le centre de formation par apprentissage partenaire est l'AFi24

Lire plus

Compétences visées

Plus que les filières généralistes, les licences professionnelles portent les diplômés à un niveau de compétences et de savoir-faire recherché par les entreprises (voir Le Portefeuille de Compétences à acquérir pendant l'année de formation). Le taux d'insertion professionnelle après diplomation est élevé.  LiPAC est référencée dans le Répertoire Nationale des Certifications Professionnelles, label garant de la qualité du niveau de compétences à atteindre. La Fiche RNCP précise les éléments de compétences acquises après la formation, l’emploi occupé, le secteur d’activité et les modalités d’accès à la formation.

Lire plus

Programme

Organisation générale

La licence fonctionne en alternance et par apprentissage.

L'alternance occupe l'année légale minimale, de septembre année n à septembre année n+1.

Elle sera globalement de 6 semaines / 5 semaines au premier semestre puis les présences en entreprise augmentent de rythme au second semestre. L'été année n+1 est totalement consacré au travail en entreprise (voir le calendrier de l'année en cours).

L'organisation des enseignements

Le contrat d'apprentissage peut débuter 2 mois avant le début des cours mais pour des raisons de faisabilité administrative, il démarre généralement après le 14 juillet. De même, il peut continuer au delà de la soutenance du travail en entreprise de début septembre (année n+1) pour plus de deux mois soit mi-novembre (année n+1). Cela fait donc un contrat de près d'un an et demi.

 

Pendant son année de formation, l'étudiant doit valider 60 ECTS, répartis en deux semestres (29 et 31 ECTS). Les 3 périodes universitaires dispensent tous les enseignements théoriques à la hauteur de 42 ECTS : enseignements généraux et enseignements spécialisés. Le projet tuteuré (6 ECTS) et le travail annuel en entreprise (12 ECTS) sont évalués à part entière.

Répartition/Volume Horaire/Crédits des enseignements

Le contenu des enseignements universitaires

Ces enseignements sont répartis sur l'année, pendant les périodes universitaires. Ils constituent deux blocs dont le coefficient est de 1,5 tandis qu’un coefficient égal à 1 est attribué au travail en entreprise (Pratique Industrielle : projet tuteuré + stage en entreprise). Ce choix est motivé par l’ambition de l’équipe pédagogique de voir les jeunes diplômés issus de la formation pourvus d’un socle de connaissances solide.

Bloc des Enseignements Généraux (11 ECTS)

  • "Eléments Fondamentaux de Chimie"  - 2 ECTS : rappel des notions fondamentales de la chimie organique, de la chimie générale et de la spectroscopie. Ce module est placé début septembre sur trois semaines.
  • "Chimiométrie et outils numériques de calcul" - 3 ECTS : outils pour traiter les statistiques, les incertitudes et la calibration.
  •  "Culture d'entreprise" - 3 ECTS : droit du travail, hiérarchie des normes, lecture du contrat de travail dans un environnement privé et public, intervention de professionnels.
  • "anglais" - 3  ECTS : vocabulaire de base et technique


Bloc des Enseignements Spécialisés sur les techniques analytiques cœur de métier (31 ECTS)

L'annexe Modalités Contrôle des Connaissances détaille les modalités d'évaluation de chaque UE.

Lire plus

Sélectionnez un programme

Licence Professionnelle Chimie analytique, contrôle, qualité, environnement - Techniques d'analyse physico-chimique du matériau

L’originalité de la Licence Professionnelle en techniques d'Analyse Chimique (LiPAC) de l’Université Paris Diderot repose sur la formation aux techniques modernes d’analyse chimique de matériaux inorganiques, organiques et complexes.

Elle offre des débouchés dans les centres de recherche et développement (R&D), de contrôle de qualité et de production industriels dans des secteurs variés : pharmacie, cosmétique, pétrochimie, cimenterie, verrerie, métallurgie, polymères, agro-alimentaire, gazier, traitement des eaux, etc.

Plus que les filières généralistes, les licences professionnelles portent les diplômés à un niveau de compétences et de savoir-faire. Ce sont ces critères qui sont demandés pour l'insertion professionnelle après diplomation.

Une partie du programme pédagogique est orientée vers l’analyse en environnement thématique à laquelle est sensible un nombre croissant d’entreprises, collectivités, laboratoires environnementaux et services HSE des industries (analyse de traces, réseaux de surveillance de la qualité de l’air ou de l’eau).

Au sein de l’UFR de Chimie, ce cursus spécialisé est dispensé par des enseignant.e.s-chercheur.e.s et des ingénieur.e.s expert.e.s autour d’équipements de dernière génération.

 

Voir la page complète de ce parcours

Stages et projets tutorés

Bloc de Formation Professionnelle (18 ECTS) 

  • "Projet Pratique Tuteuré" - 6 ECTS: traiter une problématique industrielle en autonomie, gérer le temps, planifier les tâches (~150h) 
  • "Mission d'Apprentissage Pratique en Entreprise" - 12 ECTS : acquisition de compétences professionnelles : spécifiques à la mission et transverses, développement de savoirs-faire, apprentissage du savoir-être et des attitudes en environnement professionnel  (> 35 semaines)
Lire plus

Contrôle des connaissances

Pendant son année de formation, l'étudiant doit valider 60 ECTS, répartis en deux semestres (29 et 31 ECTS). Les 3 périodes universitaires dispensent tous les enseignements théoriques à la hauteur de 42 ECTS : enseignements généraux et enseignements spécialisés. Le projet tuteuré (6 ECTS) et le travail annuel en entreprise (12 ECTS) sont évalués à part entière.

L'annexe Modalités Contrôle des Connaissances détaille les modalités d'évaluation de chaque UE pour les sessions 1 et 2.

Lire plus

Tutorat

Formation professionnelle

Le projet tuteuré

Le projet tuteuré (150h) est confié à chaque apprenti par le maitre d'apprentissage. Il consiste à étudier une "question analytique" ou une "problématique industrielle" selon les besoins du service d'accueil. La thématique du projet tuteuré peut être en relation avec la mission d'apprentissage ou en être découplée. L’objectif principal est de laisser l'apprenti travailler en autonomie. Concrètement, le jeune prend en charge la problématique ; il l'exécute en mettant en œuvre la/les technique(s) appropriée(s) ; il analyse et critique les résultats ; et il expose le travail sous la forme d'un rapport écrit et d'une soutenance orale.

Le projet tuteuré se fait sous le double encadrement d'un tuteur universitaire et du maître d'apprentissage.

La mission en entreprise

La (les) mission(s) dépend(ent) des activités spécifiques à chacune des entreprises partenaires. A titre d'exemples, elle(s) couvre(nt): un aspect d'analyse de matériau par une technique physico-chimique, une validation de méthodes analytiques, le suivi d'appareillage, la mise en conformité d'équipements selon les normes ou pour une accréditation, etc. En début de cursus, le contenu de la mission est vérifié avec l'industriel et le responsable de formation. Puis son déroulé est contrôlé périodiquement par le doublon "maître d'apprentissage - tuteur universitaire". Le travail est restitué sous forme d'un mémoire, évalué par un universitaire expert dans le domaine, et par une soutenance orale devant jury. Le jury est composé d'enseignant.e.s chercheur.e.s, d'ingénieurs et d'industriels.

Lire plus

Admission

Public cible

1/ Toute personne ayant au minimum validé 120 ECTS, idéalement dans les domaines de chimie générale, chimie-physique générale ou matériaux.

  • DUT ou BTS de Chimie, mesures physiques, matériaux ou équivalents;
  • Licence de chimie ou chimie-physique.

2/ Les technicien.ne.s industriel.le.s désireux.euses de perfectionner leur niveau de connaissances (formation continue et VAE)

 

Lire plus

Conditions d'admission

Compte tenu du nombre limité de places dans la formation, les titulaires d'un BAC +2 doivent faire acte de candidature en deux temps:

1/ Inscription à la Formation sur le site du CFA partenaire AFi24.

Les candidats peuvent s'inscrire dès à présent en ligne et constituer leur dossier (cliquer ici). La procédure à suivre y est indiquée clairement.

Après examen des dossiers par le comité d'admission, les candidats seront contactés pour un entretien afin de vérifier leur projet professionnel au regard des spécificités de la formation. L'admissibilité à LiPAC leur sera notifiée à l'issue de cet entretien. L'inscription définitive étant assujettie à la signature d'un contrat d'apprentissage en entreprise, les postulants sont invités à commencer leur recherche de contrat au plus tôt. Cette démarche nécessite plusieurs semaines.

Le nombre de places dans la formation est limité à 12.

 

2/ Inscription à la Formation sur le site e-candidat

Les candidats admissibles à la formation (après candidature à l'AFi24 et après entretien) doivent s'inscrire administrativement à l'Université via la procédure e-candidat (ouverture de la procédure : le 1er mars 2019).

Le statut d'apprenti.e impose d'être agé de au moins 31 ans et de pouvoir accéder au statut de salarié.e à plein temps. Les industriels en reprise d'études sont admis au titre de la formation continue.

Lire plus

Liens utiles

Et après ?

  • 87%

    Taux de réussite

Poursuite d'études

Masters possibles, idéalement en alternance dans les domaines de l'analyse chimique, de l'environnement, des matériaux ou tout autre domaine en lien avec la formation.

Licences professionnelles pour une double compétence.

 

Lire plus

Insertion professionnelle

Taux d’insertion professionnelle

  • 70% en CDI ou CDD (3 mois après diplomation)
  • 86% en CDI ou CDD (6 mois après diplomation)
  • 18% des diplômés sont recrutés par l'entreprise dans laquelle ils ont effectué leur apprentissage

Métiers exercés à l’issue de la licence

  • technicien.ne supérieur.e spécialisé.e ou assistant.e ingénieur.e en analyse chimique et caractérisation de matériaux;
  • analyste chimiste de l’environnement : air, eau et sol;
  • assistant.e de projets en R&D;
  • assistant.e ingénieur.e dans les organismes publics (universités, CNRS etc.).

 Secteurs d'activité

  • pharmaceutique, cosmétique, prothésie;
  • agro-alimentaire;
  • polymères, plasturgie;
  • cimenterie, verre, métallurgie;
  • eau, air/gaz;
  • pétrochimie, chimie fine, etc.
Lire plus

Référentiel

Référentiel ROME

  • Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
  • Management et ingénierie de production
  • Intervention technique en études, recherche et développement
  • Intervention technique en Hygiène Sécurité Environnement -HSE- industriel
  • Intervention technique en laboratoire d'analyse industrielle

Référentiel RNCP

code: 27584

Contacts

  • Simon Duran

    Contact administratif
    • 0157278802
    • simon.duran@u-paris.fr

A lire aussi

Formation | Université de Paris
Des étudiants et étudiantes du master BME en lice pour le concours iGEM

L’International Genetically Engineered Machinery (iGEM) est une compétition internationale de biologie synthétique organisée par le Massachusetts Institute of Technology depuis 2003. Huit étudiants du master BME (BioMedical Engineering – Ingénierie de la santé) ont décidé de se lancer dans l’aventure.

Formation | Université de Paris
Vous cherchez une alternance ? Pensez aux nombreuses offres de l’Espace Carrière !

Vous êtes à la recherche d’un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation ? Pensez à consulter les nombreuses offres d’alternance publiées sur l’Espace Carrière d’Université de Paris.

Formation | Université de Paris
Appel à projets Idex Innovations pédagogiques – Hybridation des formations et pédagogies innovantes – vague 2

Suite au succès de l’appel à projets Innovations pédagogiques – Hybridation des formations et pédagogies innovantes, Université de Paris et ses partenaires de l’alliance Sorbonne Paris Cité (ASPC) poursuivent leur action en faveur de l’innovation pédagogique au service de la réussite de la communauté étudiante en lançant une vague 2 dudit appel à projets.

Formation | Université de Paris
Résultats de la finale du Concours Lysias Paris

Samedi 27 mars a eu lieu au siège de l’université la finale du Concours d’éloquence Lysias Paris. C’est  sous le regard expert et bienveillant du jury que les candidats et candidates se sont affrontées dans trois sections différentes : plaidoirie pénale, plaidoirie civile et éloquence. Les lauréats et lauréates représenteront Université de Paris lors de la Conférence Nationale Lysias.

  • Ajouter à la sélection

    Vous avez formations et cours sauvegardés

  • S'inscrire