• Votre sélection est vide.

    Enregistrez les diplômes, parcours ou enseignements de votre choix.

 

Master Biologie intégrative et physiologie - Parcours : Epitheliums : structures d'interface

Domaine : Sciences, Technologies, Santé
Mention : Biologie intégrative et physiologie
 
  • ECTS

    120 crédits

  • Niveau d'études visé

    BAC +5

  • Durée

    2 ans

  • Langue des enseignements

    Français

Présentation

Le master Biologie intégrative et Physiologie de l’Université de Paris en quelques mots :

  • Une formation approfondie en physiologie des organismes eucaryotes, centrée autour des:

                         -  Grandes fonctions physiologiques : une coopération entre organes/systèmes

                         -  Interactions avec l’environnement

                         - Perturbations physiologiques et pathologies, interactions biotiques

  • Des approches intégrées, multidisciplinaires et multi-échelles (des molécules à l’organisme complexe)
  • Des spécialisations et des débouchés diversifiés (laboratoires et entreprises) :

                            - 2 parcours en M1 :

                                            -  Physiologie Animale et Pathologies Humaines (PAPH)

                                            - Sciences du Végétal (SV)

                            -  7 parcours en M2 

                      - Nutrition, Métabolisme énergétique, Signalisation (NuMéSi),

                      - Reproduction et Développement (ReproDev),

                      - Biologie Vasculaire, Athérosclérose Thrombose et Hémostase (BiVATH),

                      - Biologie, Physiologie et Pharmacologie de la respiration et du Sommeil (B2PRS),

                      - Biologie du vieillissement (BIOVie)

                      - Epithélium : Structure d’Interface (ESI),

                      - Sciences du végétal (SV, itinéraires pro ou recherche)

 

Présentation du M1 tronc commun, puis des spécificités du parcours 

Présentation du M1 tronc commun :

La formation est délibérément multidisciplinaire à l'échelle intégrée, cellulaire et subcellulaire. L'accent est mis sur les relations structure-fonction à l'échelle moléculaire, les mécanismes régulateurs de l'expression génique, la signalisation (reconnaissance, production et transduction de signaux), les grandes fonctions cellulaires, les mécanismes cellulaires du développement, les grandes fonctions à l’échelle de l’organisme, leurs pathologies et leurs perturbations.

Le M1 accueille en moyenne 40 étudiants pour le parcours M1PAPH et 10 étudiants pour le parcours M1SV

Spécificités du parcours de M2 ESI :

Le parcours ESI offre une formation de recherche multidisciplinaire intégrant les aspects fondamentaux et translationnels en lien avec la physiopathologie des tissus rénaux, digestifs, et neurosensoriels. Les grandes fonctions cellulaires et moléculaires, et les communications cellulaires impliquées dans la physiologie cellulaire et la pathologie des différents tissus, y compris la transformation maligne sont abordés.

Le parcours ESI fait intervenir des enseignants (chercheurs, universitaires et hospitalo-universitaires) français dont l’expertise est internationalement reconnue.

Lire plus

Objectifs

Objectifs du M1 (PAPH et SV):

L’objectif du M1 est de former des biologistes possédant une vision intégrée et des connaissances approfondies en physiologie, biologie cellulaire, développement, génomique et génétique humaines (PAPH) ou végétales (SV).

Les enseignements, à la fois fondamentaux et appliqués, permettent aux étudiants d’acquérir une culture scientifique large dans ces disciplines, d’en comprendre les approches/méthodologies modernes

 

Objectifs du M2 ESI:

  • Acquisition des connaissances nécessaires pour réaliser une thèse de sciences dans le domaine de la physiopathologie humaine impliquant les principaux tissus épithéliaux, ou intégrer le monde professionnel (recherche et développement en entreprise pharmaceutique).
  • Maîtrise des principaux mécanismes et principales fonctions des tissus épithéliaux normaux et pathologiques.

Domaines d’enseignement. Spécificités de la mention et du parcours 

Formation à et par la recherche à des étudiants se destinant ultérieurement à une activité de recherche dans les domaines désignés par l’intitulé de la spécialité. A partir d’un socle de connaissances et de compétences « de base » (bio cell. et moléculaire, génétique, physiologie intégrée), acquises au travers des enseignements d’UE et lors du stage en laboratoire, les étudiants sont amenés à se familiariser (lors des enseignements d’UE) puis s’approprier (au cours de leur stage) les outils et les concepts qui fondent la recherche dans les champs concernées (respiration et/ou sommeil ).

Lire plus

Compétences visées

Compétences visées pour le M1 :

  • Analyse critique
  • Synthèse d’informations
  • Communication
  • Aptitude à argumenter/débattre
  • Travail en groupe
  • Découverte d’une démarche scientifique

Compétences visées pour le M2 :

  • Acquisition des connaissances nécessaires pour réaliser une thèse de sciences dans le domaine de la physiopathologie humaine impliquant les principaux tissus épithéliaux, ou intégrer le monde professionnel (recherche et développement en entreprise pharmaceutique).
  • Maîtrise des principaux mécanismes et principales fonctions des tissus épithéliaux normaux et pathologiques.
  • Communication orale en français et en anglais. Rédaction d’un mémoire. Aptitude à argumenter et débattre
  • Travail en groupe
  • Rédiger un article scientifique en collaboration avec son responsable scientifique.
Lire plus

Programme

Organisation du M1

Semestre 1

TRONC COMMUN : Biologie intégrative, Méthodes d’analyses, Anglais

PAPH : Dynamique cellulaire, Biologie du développement, Physiologie, Ateliers pratiques (2 TP à choix parmi 5)

SV : Evolution et expression des génomes, Biodiversité et Génétique, Atelier de biologie intégrative végétale, 2 UE à choix : TP de biologie végétale ou Formation à l’entreprise innovante, Physiologie intégrative des plantes ou Biotechnologies et Plantes-insectes.

Semestre 2

TRONC COMMUN: Physiologie des systèmes, stage de recherche de 2 mois

PAPH : 3 ECTS obligatoires : imagerie, 9 ECTS d’enseignements à choix orientant vers des parcours de M2, 6 ECTS d’UE libre.

SV : Génomique des espèces cultivées, Génétique appliquée à la sélection variétale, 2 UE à choix : Développement des Plantes ou Les semences : de la biologie à la filière, ARN interférence et Ingénierie des génomes ou Physiologie de la nutrition et agronomie.

 

Organisation du M2

L’enseignement est réparti en 2 semestres de 30 ECTS.

Le premier semestre repose sur des enseignements théoriques répartis de novembre à janvier. 10 UEs sont proposées.

Les étudiants doivent valider 6 UE, 3 obligatoires (choisies dans le parcours ESI) et 3 optionnelles (parcours ESI ou autres parcours). Il comporte également la validation de la maîtrise de l’anglais, un travail bibliographique portant sur le sujet de recherche (présenté oralement).

Le second semestre est constitué d’un stage de recherche d’une durée de 6 mois, réalisé en France ou à l’étranger et validé par la rédaction d’un mémoire et une soutenance orale.

Lire plus

Contrôle des connaissances

Pour le M1 :

Examens terminaux et contrôle continu en fonction des UEs.

Pour le M2 :

CT dans l’examen écrit suivant chaque UE

Lire plus

Tutorat

Admission

Public cible

Pour le M1

Pour le M2

  • Titulaires :M1 BIP ou équivalent, ou 18 crédits d'UE de master recherche (étudiant·e·s des filières santé)
Lire plus

Conditions d'admission

Connaissances en biologie cellulaire et moléculaire et physiologie équivalentes au L3 B2IP.

Connaissances en biologie cellulaire et moléculaire et physiologie équivalentes au M1 BIP Parcours PAPH.

Lire plus

Pré-requis

Très bon niveau en biologie cellulaire, biologie moléculaire et physiologie.

Bonne maitrise de l'anglais scientifique.

Lire plus

Modalités de candidature

e-candidat

Date de début et de fin de candidature :

Pour le M1 :

Du 14/04/2021 au 14/06/2021

Pour le M2

Du 01/05/2021 au 15/07/2021  

Et du 25/08/2021 au 15/09/2021

Lire plus

Et après ?

  • 90-100%

    Taux de réussite (M2 - M1 : 88%)

Poursuite d'études

Doctorat

Lire plus

Insertion professionnelle

  • Métiers : après le master2: Carrière hospitalo-universitaire, Chef de projet, Conseiller scientifique, Ingénieur d’études, Responsable étude clinique, Attaché recherche clinique ; rédacteur/trice médicale, Ingénieur/e biomédicale; après la thèse: Carrière hospitalo-universitaire, Chercheur, Enseignant-chercheur, Manager Recherche et Développement, Ingénieur de recherche
  • Domaine et/ou Secteur d’activité : Cadres : 90% ; Profession intermédiaire : 10%
  • Taux d’insertion : 90%
  • Types de contrats CDI : 10%, CDD : 40%, Contrat doctoral : 50%
Lire plus

Contacts

  • Virginie Rouiller-Fabre

    Responsable de la mention
    • 01 46 54 99 23
    • virginie.rouiller-fabre@cea.fr
  • Sandrine Middendorp

    Co-responsable 1ère année
    • sandrine.middendorp@univ-paris-diderot.fr
  • Valérie Paradis

    Responsable du Master 2
    • 01 40 87 54 63
    • valerie.paradis@aphp.fr
  • Inji Ghoneim

    Secrétariat pédagogique
    • 01 53 10 46 57
    • inji.ghoneim@u-paris.fr
  • Secrétariat pédagogique
    • 01 53 10 46 57
    • masters.medecine@u-paris.fr
  • Reine Rigault

    Contact(s) Formation Continue
    • 01 57 27 82 34
    • fcsdv@u-paris.fr

A lire aussi

Formation | Université de Paris
Tout savoir sur les JPO 2021

En 2021, venez découvrir les formations post-bac d’Université de Paris lors de nos Journées Portes Ouvertes virtuelles.

Formation | Université de Paris
État d’urgence sanitaire – FAQ spéciale étudiant.e.s

Formation | Université de Paris
Enquête sur le suivi des cours et le vécu des évaluations à l’issue du premier confinement – Juin 2020

Formation | Université de Paris
Conditions d’études pendant le confinement : résultats d’enquêtes menées dans d’autres universités

  • Ajouter à la sélection

    Vous avez formations et cours sauvegardés

  • S'inscrire