test

Licence professionnelle Chimie et physique des matériaux parcours Analyse des matériaux

Domaine:Sciences, Technologies, Santé

Mention: Chimie et physique des matériaux

  • Voir la page en français
  • Niveau d'études visé

    BAC +3
  • Composante de la formation

Présentation

Cette formation s’adresse à des étudiants intéressés par les techniques d’analyse des matériaux et la maîtrise de leur endommagement. La formation dure un an, d’octobre à octobre. Elle se fait en apprentissage : les étudiants suivent le cursus en alternance avec trois périodes d’enseignement réparties dans l’année, le reste du temps se déroulant en entreprise. Cette formation répond à un besoin constant de la part du milieu industriel (automobile, aéronautique, etc.) de personnes formées à l’expertise des matériaux en conditions réelles d’endommagement. Tournée vers l’industrie grâce à l’acquisition de compétences techniques et spécialisées, la Licence Professionnelle Analyse des Matériaux prépare les étudiants à une intégration réussie au sein de l’entreprise.

Objectifs

Cette licence a pour but de vous former aux métiers de technicien supérieur spécialisé dans le domaine de l’analyse des matériaux, en particulier des métaux et alliages, et à leur durabilité en fonctionnement. Les enseignements couvrent d’une part les connaissances pratiques et théoriques nécessaires à cette spécialité, et d’autre part les principales techniques d’analyses structurales et chimiques des matériaux ainsi que celles adaptées aux problèmes de leur endommagement, telles que les contrôles et essais non destructifs (ultrasons, courants de Foucault) ou encore l’utilisation des rayons X (diffraction, radiographie).

Savoir-faire et compétences

Compétences disciplinaires

  • Réaliser des prélèvements d’échantillons et adapter leur conditionnement en fonction de leur origine, de leur nature et des contraintes de terrain.
  • Comprendre la nature de l’échantillon original (hétérogénéité, macroscopicité, prise d’essai, etc.) .pour l’utiliser avec ou sans transformation au regard de la technique dédiée.
  • Mise au point de matériaux innovants.
  • Maîtrise des principales techniques de CND appliquées aux matériaux.
  • Acquisition et traitement des images.
  • Apprentissage de la microscopie électronique à balayage, d'analyse chimique des matériaux et de la métallographie.
  • Caractérisation et revêtement de surfaces.
  • Elaboration et mise en forme des matériaux.
  • Maîtrise de l'endommagement des matériaux métalliques (corrosion, rupture...).

Compétences professionnelles

  • Traiter le résultat de la mesure physicochimique afin de le rendre exploitable et en analyser la pertinence.
  • Comparer et confronter les résultats d’analyses multi-techniques.
  • Consigner les résultats de mesures et d’analyses et renseigner les supports de suivi à destination de la hiérarchie.
  • Comparer les résultats des analyses aux données de documents techniques en langue française ou étrangère.
  • Établir des banques de données de caractérisation des matériaux.
  • Proposer des développements de méthodologies pour optimiser les temps de mesure, les possibilités et spécificités des appareils de mesure.
  • Proposer et discuter des stratégies de mesure, de contrôle et/ou de qualification, à la hiérarchie
  • Effectuer une veille des produits concurrentiels.
  • S’impliquer dans des partenariats ou actions client en France et à l’International.
  • Préparation et transformation complexes d’échantillons.
  • Veiller à la règlementation et aux normes en vigueur (HSE) en entreprise.
  • Certification des entreprises.
  • Mise en place de procédures de contrôle qualité.
  • Bases de la communication en entreprise, relation entre les fonctions dans l'entreprise, image de l'entreprise vis-à-vis du public.

 

Public(s) cible(s)

  • Apprenti - Alternant
  • Étudiant
  • Demandeur d'emploi

Modalité(s) de formation

  • Formation initiale
  • Formation continue
  • Formation en alternance

Validation des Acquis de l'Expérience : Oui

StageObligatoire (36 semaines)

Dates de candidatureDu 15 février 2019 au 15 avril 2019

Début de la formation15 octobre 2019

Lieu d'enseignement

Programme

Organisation de la formation

D’une durée de 600 heures sur 1 an, la licence professionnelle se déroule dans les nouveaux locaux de l’Université Paris Diderot, situés sur le campus de Paris Rive Gauche. L’enseignement (450 heures) est en alternance sur trois périodes totalisant 16 semaines, le reste du temps (36 semaines) se déroulant en entreprise. Les matières enseignées se présentent sous la forme de cours, travaux dirigés et de nombreux travaux pratiques. Ces derniers sont tournés vers une mise en situation concrète, proche de ce qui sera demandé aux étudiants-apprentis lors de leur mission en entreprise. Un module d’adaptation est prévu en début de formation pour une mise à niveau des connaissances nécessaires. Les enseignements sont assurés par les enseignants de l’Université Paris Diderot, ainsi que par des industriels travaillant dans les domaines couverts par la formation.

Stages

Le stage se déroule en alternance en entreprise pendant 36 semaines. L’étudiant – apprenti a un statut de salarié de l’entreprise. Au cours de ce stage, un projet tutoré est à réaliser (150 h) qui est évalué par une soutenance orale et un rapport de projet à mi-parcours. En fin d’année, les étudiants sont amenés à présenter les résultats de leur mission principale en entreprise.

Admission

Validation d'un L2, d'un BTS ou d'un DUT

 

 

Conditions d'admission

L’admission se fait par sélection sur dossier. S’il est retenu, le candidat devra obtenir une promesse d’embauche en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation. C’est ce document qui permettra de valider entièrement l’inscription.

 

Sont autorisés à s'inscrire

  • Étudiants ayant validé un parcours L2 en Physique, Chimie, Sciences de la Matière ou Sciences et ingénierie
  • DUT Sciences et Génie des Matériaux ;
  • DUT Chimie option Matériaux ;
  • DUT Mesures Physiques option Matériaux et Contrôles Physicochimiques ;
  • DUT Génie Mécanique et Productique.
  • BTS Traitements des Matériaux
  • BTS Physico-métallographe
  • BTS Mise en Forme Matériaux par Forgeage
  • BTS Réalisation d'Ouvrages Chaudronnés
  • BTS Conception de Produits Industriels
  • BTS Chimie
  • BTS Plasturgie
  • BTS Céramique
  • BTS Techniques Physiques pour l'Industrie et le Laboratoire

Pré-requis

Non

Modalités de candidature

 Admission sur dossier

 

 

Et après ?

Poursuite d'études

La vocation de la Licence Professionnelle est de permettre une insertion professionnelle dès Bac+3, mais des poursuites d’études sont possibles dans certains cas, notamment vers les Masters professionnels de Paris Diderot ou d’autres universités.

Taux de réussite

93%

Insertion professionnelle

Les missions en entreprise de nos apprentis sont réalisées dans l’une de nos entreprises partenaires : SNECMA, Oerlikon-Balzers, Thalès, PSA, Renault, CEA, Ti-Group Automative System, SNCF, Hispano-Suiza, Valeo, Saint-Gobain, Arcelor-Mittal, EDF, Areva, Eurocopter, Protection des métaux…

Titulaire de cette licence professionnelle, vous pourrez accéder aux métiers de technicien supérieur dans les laboratoires de contrôle et développement des grandes industries automobiles et aéronautiques, leurs équipementiers et les laboratoires de recherche publics ou privés.

Entreprises partenaires : LKAN, SNECMA, Oerlikon-Balzers, Thalès, PSA, Renault, CEA, Ti-Group Automative System, SNCF, Hispano-Suiza, Valeo, Saint-Gobain, Arcelor-Mittal, EDF, Areva, Eurocopter…

 

 

 

Contact(s)

Composante(s)

Lieu(x) de la formation

  • Campus des Grands Moulins (site Paris Rive Gauche)

Campus

  • Campus des Grands Moulins

Contact(s) administratif(s)

  • Christophe Gremare

    Secrétariat

    UFR Physique,Bâtiment Condorcet,3e étage4, rue Elsa Morante75013 ParisTél : 0157276136

    Email : gremare @ univ-paris-diderot.fr

A lire aussi

Formation | Université de Paris
Une nouvelle piste possible pour expliquer les cas graves de la Covid-19

Dans la lutte contre la Covid-19, la compréhension des mécanismes menant à des formes graves de la maladie est un enjeu majeur. Si de nombreuses pistes sont actuellement explorées, des chercheurs d’Université de Paris, de Sorbonne Université, de l’Inserm et du CNRS, ont émis une hypothèse originale, selon laquelle une altération des défenses antioxydantes associée à une proportion anormalement élevée de neutrophiles (globules blancs) expliquerait l’évolution de la maladie vers ses formes les plus graves. Cette hypothèse en cours de validation a fait l’objet d’une publication dans la revue Nature Reviews Immunology le 10 août dernier.

Formation | Université de Paris
Nouveau ! L’espace Carrière des étudiants

Université de Paris se dote d’une nouvelle plateforme d’aide à l’insertion professionnelle, en partenariat avec JobTeaser.

Formation | Université de Paris
Les BU rouvrent leurs portes

Les bibliothèques Grands-Moulins, Sciences, Bichat, Cochin, Cordeliers, Necker,  Villemin, Montrouge, Garancière, BIU Santé – Médecine, BIU Santé – Pharmacie, Jeanne-Chauvin, Henri-Piéron, SHS et STAPS vous accueillent dans le respect des consignes sanitaires en vigueur à Université de Paris.

Formation | Université de Paris
[Mesures sanitaires] Pour une rentrée en toute sécurité

Dans le cadre de la lutte contre la pandémie Covid-19, Université de Paris met en place des mesures sanitaires pour vous permettre d’aborder la rentrée dans un contexte sûr et de protéger la santé de toutes et tous.

Logo

Contact

85 boulevard Saint-Germain 75006 Paris
(33) (0)1 57 27 90 00