• Votre sélection est vide.

    Enregistrez les diplômes, parcours ou enseignements de votre choix.

 

Master Toxicologie et écotoxicologie - Parcours : Toxicologie, environnement, santé

Domaine : Sciences, Technologies, Santé
Mention : Toxicologie et écotoxicologie
 
  • ECTS

    120 crédits

  • Niveau d'études visé

    BAC +5

  • Durée

    2 ans

  • Faculté

    Faculté des Sciences

  • Langue des enseignements

    Français

Présentation

L’Homme vit en étroite relation avec son environnement ; sa dégradation peut avoir des conséquences dramatiques du fait d’une mauvaise évaluation du risque sanitaire. Les innovations scientifiques sont à l’origine de la production de nouveaux composés dont il faut évaluer les risques. Ce master à finalité Recherche et Professionnelle a pour préoccupation majeure d’aborder les connaissances conduisant à l'identification des risques émergents et la caractérisation des effets sur la santé. Il est focalisé sur les composés présents en environnement professionnel et en environnement général lié à la contamination de l’air, l’eau, les sols et les produits de consommation courante.

Le master Toxicologie et écotoxicologie, parcours Toxicologie, environnement, santé (TES) est réalisé en partenariat avec l’Université paris est Créteil et AgroParisTech (université Paris Saclay) pour leurs compétences en toxicologie professionnelle et alimentaire et en écotoxicologie

Lire plus

Objectifs

Former à un haut niveau scientifique en toxicologie environnementale par l’acquisition de solides connaissances scientifiques sur les mécanismes cellulaires et moléculaires d’action des toxiques et leurs conséquences physiopathologiques, sur les modalités d’exposition selon les environnements considérés (général et professionnel) et de bonnes bases en épidémiologie et évaluation de risques.

Le parcours recherche a pour objectif la formation pour et par la recherche en Toxicologie tant publique (enseignement, EPST…) que privée (industrie). Le parcours professionnel vise à faciliter une insertion directe dans la vie professionnelle (agences sanitaires, industries chimique, cosmétique, alimentaire, bureaux d’études).

Lire plus

Compétences visées

  • Intégrer les aspects pluridisciplinaires de la toxicologie selon les environnements considérés
  • Analyser des dossiers (éco)toxicologiques dans un cadre réglementaire
  • Concevoir et mettre en œuvre des projets de recherche et développement dans le cadre de l’évaluation des risques des produits chimiques
  • Mettre au point de nouvelles techniques d’analyse
  • Gérer la collecte de données multiples et leur analyse
  • Produire, rechercher et traiter des documents de communication orale ou écrite des travaux, de leur interprétation et de leur enseignement
  • Savoir travailler en autonomie et en équipe
  • Acquérir la capacité à convaincre, à défendre, à communiquer un projet et à s’adapter à son auditoire de façon claire, factuelle et synthétique
  • Connaître les règlementations d’hygiène et sécurité en usage dans les laboratoires
Lire plus

Ils en parlent

Anaïs Wakx , diplômée du master 2 Toxicologie Environnement Santé

Diplômée du Master TES en 2011, j’ai eu l’opportunité de continuer dans le domaine de la recherche durant mon Doctorat de Toxicologie. Le Master m’a apporté de solides bases scientifiques en toxicologie qui ont été essentielles pour mener à bien mes travaux et obtenir ce diplôme. J’ai par la suite effectué un post doctorat en laboratoire puis me suis réorientée vers un poste à visée réglementaire que j’exerce actuellement : évaluateur de la sécurité chez EcoMundo, une entreprise experte en réglementations chimiques et en éco-conception industrielle. Ma mission principale est de m’assurer de la sécurité des produits cosmétiques pour le consommateur, avant leur mise sur le marché. Ce métier requiert à la fois des bases toxicologiques et réglementaires auxquelles j’ai été sensibilisée durant le Master. Ce cursus, de par la qualité de l’enseignement et la diversité des sujets abordés, apporte des compétences reconnues et nécessaires à la signature des rapports de sécurité et permet de se former à différents aspects de la toxicologie pour mieux appréhender la multitude de métiers intégrant cette discipline.

Lucie Larigot, diplômée du master 2 Toxicologie Environnement Santé

Après avoir effectué une licence en sciences du vivant, puis un master 1 en toxicologie, j’ai obtenu le master 2 Toxicologie, Environnement, Santé qui m’a permis de me spécialiser dans la toxicologie environnementale. Les enseignements de ce master sont pluridisciplinaires et permettent de faire le lien entre les molécules auxquelles nous sommes exposées, leurs effets sur l’organisme et les mécanismes conduisant à leurs effets toxiques. Les intervenants dans chaque UE viennent de différents milieux professionnels (enseignants chercheurs, médecins, dirigeants de start-up, chercheurs au sein d’organismes tels que l’ANSES ou l’INERIS...) et m’ont permis d’acquérir une formation globale en toxicologie environnementale en lien avec les enjeux sociétaux et réglementaires actuels, et ouvrant ainsi la porte à de nombreux débouchés. Le master TES met en évidence différents enjeux, aussi bien au niveau environnemental (pollution atmosphérique, aquatique...), que dans le monde du travail (besoin de spécialistes en chimie et en toxicologie en médecine du travail) et dans les industries (règlementation REACH). A la suite de ces enseignements théoriques, j’ai choisi d’effectuer mon stage de six mois dans un laboratoire de recherche, ce qui m’a permis par la suite de réaliser un doctorat en toxicologie et de poursuivre aujourd’hui dans ce domaine en tant qu’ingénieur de recherche afin de mieux comprendre les mécanismes favorisant l’apparition de la maladie de Parkinson suite à une exposition à des pesticides.

Programme

Programme du M1

Afin de répondre aux défis liés à la santé de l’homme, dans le respect de son environnement, ce Master 1 Toxicologie-Ecotoxicologie dispense un enseignement intégré, complet, visible et pluridisciplinaire dans le domaine de la toxicologie environnementale et de la toxicologie du médicament en tenant compte des préoccupations actuelles en matière de toxicologie et de sécurité sanitaire.

Les objectifs sont de

  • Présenter les bases de cette discipline (toxicologie générale et règlementaire, pharmacologie, toxicologie analytique, métabolisme des xénobiotiques, signalisation cellulaire…).
  • Appréhender les concepts fondamentaux permettant la compréhension des mécanismes de toxicité des polluants environnementaux et des médicaments et leurs conséquences physiopathologiques.
  • Avoir une première expérience de travail en laboratoire de recherche

Organisation globale par semestre :

Premier semestre :

8 UEs obligatoires :

  • Toxicologie générale et réglementaire (3 ECTS)
  • Pharmacologie Moléculaire (3 ECTS)
  • Physiologie et Pathologies Humaines (6 ECTS)
  • Toxicologie Mécanistique (6 ECTS)
  • Toxicologie Analytique (3 ECTS)
  • Biostatistiques (3 ECTS)
  • Transport et Métabolisme des Xénobiotiques (3 ECTS)
  • Anglais (3 ECTS)

Second semestre :

2 UEs obligatoires :

  • Stage expérimental de 2 mois (15 ECTS)
  • Stress Cellulaires (3 ECTS)

4 UEs (3 ETCS) au choix parmi :

  • Xénobiotiques Environnementaux et Ecotoxicologie
  • Biologie Structurale et xénobiotiques
  • Biologie intégrative et toxicologie
  • Bioinformatique structurale en Toxicologie
  • Toxicologie Prédictive
  • Histologie et Anatomie Pathologique en Toxicologie
  • Approches Méthodologiques en Toxicologie Analytique et Cellulaire
  • 1 UE libre, extérieure à la mention

Programme du M2 :

Premier semestre

- Sources de contamination dans l’environnement et voies de pénétration des xénobiotiques chez l’homme

-  Mécanismes d’action des toxiques

-  Analyse et gestion du risque en toxicologie environnementale et professionnelle. Introduction à l’épidémiologie environnementale

- Toxicologie réglementaire des produits chimiques

- présentation de projet de stage

- Analyses d’articles en anglais (itinéraire recherche)

- Étude de cas (itinéraire professionnel)

- Écotoxicologie (itinéraire professionnel)

Options:

-  Cancérogenèse et pathologies tumorales

-  Pathologies non tumorales

-  Toxicologie des aliments

-  Toxicologie de la reproduction

-  Bases de la toxicologie

Second semestre

Stage de 6 mois (mémoire et soutenance)

Lire plus

Stages et projets tutorés

En M1 : Il s’agit d’un stage expérimental de 2 mois en laboratoire de recherche avec rédaction d’un mémoire écrit et soutenance orale devant un jury

En M2 :

Pour l’itinéraire recherche, les stages sont réalisés dans des laboratoires de recherche académiques ou institutionnels.

Pour l’itinéraire professionnel, les stages se déroulent en agence sanitaire, bureau d’études, entreprises... Le sujet et la mission du stage sont présentés à la fin du semestre 1 tandis qu’à la fin du stage, pour clore le semestre 2, un mémoire est rédigé, complété par une soutenance orale devant un jury

En M2 parcours professionnel, l’UE étude de cas correspond à un projet tutoré par un tuteur professionnel. Tous les ans, différents sujets sont proposés par des tuteurs de divers milieux professionnels (industrie, bureau d’études…). Un binôme d’étudiants va travailler sur un sujet pour un temps équivalent à 2 semaines (70h) au cours duquel des échanges périodiques avec le tuteur sont prévus. L’UE est évaluée sur la base du travail fourni auprès du tuteur et sur une note de synthèse écrite complétée d’une soutenance orale devant le jury constitué de l’équipe pédagogique. 

Lire plus

Contrôle des connaissances

Contrôle des connaissances : examen terminal

M1: Majoritairement Examen terminal. Présentation d’articles/posters dans certaines UE. Pas de compensation entre la note de stage et les notes des UEs fondamentales du 2nd semestre. Note plancher : 7/20.

M2: Majoritairement Examen terminal. Pas de compensation entre UE

 

Lire plus

Tutorat

Pendant le stage, l’étudiant est suivi par un tuteur académique

Lire plus

Aménagements particuliers

Aménagements particuliers : Possibilité de faire un contrat pédagogique sur 2 ans pour les personnes en formation continue

Lire plus

Admission

Public cible

Les publics concernés sont :

  • des biologistes ayant une bonne formation en biologie cellulaire, physiologie animale et humaine,
  • des biochimistes,
  • des médecins, pharmaciens et vétérinaires,
  • des ingénieurs agronomes, environnementaux et chimistes,
  • des acteurs du monde professionnel
Lire plus

Conditions d'admission

L’admission au M1 est conditionnée par l’obtention d’une Licence de Sciences de la vie, Biologie, Physiologie, Biologie de la Santé, Biologie Médicale ou équivalent. Les titulaires d’une Licence de Chimie devront justifier d’une formation en biologie avec un excellent niveau.

L’admission au M2 pour les scientifiques se fera préférentiellement à partir du M1 de la mention «Toxicologie». Néanmoins peuvent postuler des étudiants des mentions «Biologie, Santé» ou «Sciences et génie de l’environnement» Paris-Est Créteil et «Nutrition et Sciences des aliments» AgroParisTech ou de tout autre master leur permettant de justifier d’un niveau de compétence suffisant.

Lire plus

Pré-requis

Pour le Master 1, les pré-requis nécessaires sont :

-           L’obtention d’une Licence avec au moins la mention Assez Bien, et nécessité d'un niveau Bien à Excellent dans des matières cruciales (physiologie, biologie cellulaire, biologie moléculaire et biochimie, et connaissance des techniques courantes de biochimie, de biologie moléculaire ou cellulaire)

-           Justifier d’un niveau B2 minimum en français

Lire plus

Modalités de candidature

M1 : Dépôt d’un dossier sur la plateforme e-candidat puis entretien avec l’équipe pédagogique

M2 : Dépôt d’un dossier sur la plateforme e-candidat puis entretien avec l’équipe pédagogique

Date de début de candidature :

M1 : 1 avril 2021

M2 : 1 avril 2021

Date de fin de candidature :

M1 : 31 mai 2021

M2 : 15 juin 2021

Lire plus

Et après ?

  • 100%

    Taux de réussite (En M1, 95 à 100% des étudiants passent en M2, majoritairement dans ceux de la mention. 95% des étudiants réalisent leur M1 en 1 an.En M2, 100% des étudiants valident leur diplôme, que ce soit en 1 ou 2 ans en fonction du type de formation (initiale ou continue).)

Poursuite d'études

En fonction des années entre 50 et 80% des étudiants du parcours recherche continuent en doctorat.

Lire plus

Passerelle

Il n’existe pas de passerelle formalisée avec d’autres formations. Les réorientations sont à la charge de l’étudiant.

Lire plus

Insertion professionnelle

Métiers :

Evaluateur matières premières, chargé d’affaires réglementaires

Toxicologue

Responsable de projet

Ingénieur d’études, de recherche

Ingénieur d’application

Ingénieur qualité

Ingénieur sécurité

Chercheur, enseignant-chercheur après un doctorat

Secteurs d’activité :

Laboratoires publics ou privés de recherche et développement (ANSES, ADEME, INERIS, INRS, CEA, IRSN, INRAE, Universités…)

Recherche clinique

Contrôle qualité

Contrôle environnement

Services sécurité et santé au travail

Associations, administrations chargées de la santé ou de l’environnement

Bureaux d’études, cabinets d’expertise

Communication dans le domaine de la santé/environnement

Taux d’insertion : 91% des étudiants ont une activité en lien avec leur formation dans les 2 ans qui suivent la sortie du M2

Lire plus

Référentiel

Référentiel RNCP

34155

Contacts

  • Armelle Baeza

    Co-responsable de la mention
    • baeza@u-paris.fr
  • Xavier Coumoul

    Co-responsable de la mention
    • xavier.coumoul@u-paris.fr
  • Armelle Baeza

    Co-responsable du parcours
    • baeza@u-paris.fr
  • Xavier Coumoul

    Co-responsable du parcours
    • xavier.coumoul@u-paris.fr
  • Karine Andreau

    Co-responsable 1ère année
    • karine.andreau@u-paris.fr
  • Etienne Blanc

    Co-responsable 1ère année
    • etienne.blanc@u-paris.fr
  • Marie-Line Beauvisage

    Secrétariat pédagogique 1ère année
    • 01 76 53 46 65
    • marie-line.beauvisage@u-paris.fr
  • Pascale Perez

    Secrétariat pédagogique 2ème année
    • 01 57 27 82 44
    • pascale.perez@u-paris.fr
  • Reine RIGAULT

    Contact(s) Formation Continue
    • 01 57 27 82 34
    • reine.rigault@u-paris.fr

A lire aussi

Formation | Université de Paris
Sophie Chavigny, médaillée d’or aux championnats d’escrime franciliens

Sophie Chavigny est étudiante en première année de licence Sciences biomédicales et vient de remporter la médaille d’or aux Championnats d’escrime franciliens en épée. Pour nous, elle revient sur sa victoire et se confie sur son parcours de sportive de haut niveau et sur ses ambitions futures.

Formation | Université de Paris
Appel à candidatures : SMARTS-UP Bourses de mobilité entrante en Master

Le programme SMARTS-UP d’Université de Paris vise à promouvoir l’internationalisation des formations de Master et faciliter l’accueil des meilleurs étudiants et étudiantes internationaux afin de constituer notamment un vivier d’excellence pour le recrutement de futurs doctorants et doctorantes.

Formation | Université de Paris
Circle U., bilan et perspectives après une première année d’existence

Depuis son lancement en novembre 2020, les sept universités de l’alliance européenne Circle U. travaillent dans un objectif commun de renforcement de la coopération entre leurs institutions. Le but : créer une université européenne inclusive, à forte intensité de recherche et interdisciplinaire d’ici à 2025. Ce premier anniversaire de Circle U. est marqué par d’importantes avancées telles que  la création d’un catalogue de cours commun ou encore la mise en place des Chaires Circle U. Une dynamique confirmée par l’arrivée de deux nouveaux membres, les universités de Pise et Vienne, deux universités de recherche intensive, ADN de Circle U.

Formation | Université de Paris
Université de Paris au Salon européen de l’éducation

Du 26 au 28 novembre prochains, Université de Paris sera présente pour la première fois au Salon européen de l’éducation dédié à l’orientation des jeunes publics.

  • Ajouter à la sélection

    Vous avez formations et cours sauvegardés

  • S'inscrire