Licence Frontières du vivant

Domaine:Sciences, Technologies, Santé

  • Voir la page en français
  • Crédits ECTS

    180 crédits
  • Niveau d'études visé

    BAC +3
  • Durée

    3 ans
  • Langue(s) des enseignements

    Français, Anglais

Présentation

La licence Frontières du Vivant s’adresse aux étudiants passionnés par les sciences en général, et les sciences du vivant en particulier, qui sont de plus attirés par le monde de la recherche et la place des sciences dans la société. Le programme de cette licence repose sur un tronc commun composé de mathématiques, physique, chimie, informatique et biologie afin d’aborder le vivant sous toutes ses facettes. Il est complété par des UE d’ouverture permettant d’aborder la philosophie et l’histoire des sciences, la didactique et l’éthique et l’ingénierie, ainsi que des modules dédiés à l’acquisition de compétences transversales. Chaque étudiant pourra en outre colorer son parcours en fonction de ses aspirations lors des UE libres et des stages. À l’occasion des semaines de projets interdisciplinaires qui clôturent chaque semestre, les connaissances et compétences acquises sont mises en pratique au profit de problématiques en lien avec les Objectifs de Développement Durable (ODD) définis par les Nations Unies.

Objectifs

Sur le fond, la licence Frontières du Vivant possède un programme interdisciplinaire unique, afin de conférer aux étudiants un solide bagage scientifique et la capacité de mobiliser des concepts et techniques variées pour apporter des solutions innovantes à des problématiques liées au vivant. Sur la forme, cette licence a fait le choix d’une pédagogie active, telle que l’apprentissage par projet (learning by doing) ou l’expérimentation sur le terrain (stages, clubs, associations), car elle a également pour vocation de rendre les étudiants moteurs de leurs apprentissages. Cette formation à deux niveaux, théorique et pratique, a pour objectif de transmettre aux étudiants le goût de la réflexion et de l’innovation, de les entraîner à interagir, communiquer et travailler en équipe, mais surtout de leur conférer une grande autonomie dans leur capacité à apprendre et s’adapter, gage de réussite dans leur future poursuite d’études et/ou insertion professionnelle.

Savoir-faire et compétences

La licence Frontières du vivant vise à fournir des compétences théoriques et expérimentales, aussi bien disciplinaires que transversales. 

Compétences disciplinaires 

  • Mobiliser les concepts fondamentaux et les technologies de biologie 
  • Mobiliser les concepts et les outils scientifiques dirigés vers l’étude du vivant.
  • Identifier et mener en autonomie les différentes étapes d’une démarche expérimentale.
  • Exploiter des logiciels d’acquisition et d’analyse de données avec un esprit critique.

 

Compétences préprofessionnelles 

  • Situer son rôle au sein d’une organisation pour s’adapter et prendre des initiatives.
  • Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale.
  • Travailler en équipe autant qu’en autonomie avec responsabilité au service d’un projet.
  • Travailler et communiquer aussi bien en français qu’en anglais avec efficience et efficacité

 

Compétences personnelles 

  • Savoir communiquer aussi bien à l’écrit qu’à l’oral
  • Savoir s’adapter et s’organiser
  • Savoir s’auto évaluer 
  • Savoir apprendre de façon autonome.

Niveau d'entréeBac

Public(s) cible(s)

  • Étudiant

Modalité(s) de formation

  • Formation initiale

Validation des Acquis de l'Expérience : Oui

Langue(s) des enseignementsFrançais, Anglais

StageObligatoire (1 semaine en L1, 4 à 8 semaines en L2 et 1 semestre en L3)

Programme

Organisation de la formation

La licence Frontières du vivant se déroule en trois ans, soit 6 semestres, qui sont subdivisés en unités d’enseignement (UE) obligatoires ou optionnelles, à choix ou libres, auxquelles correspondent des crédits européens (ECTS). La validation de 180 ECTS est requise pour l’obtention du diplôme. Si l’étudiant s’investit avec succès dans un plus grand nombre d’UEs (options, stages, MOOCs, summer schools) alors, à sa demande et sur avis de la commission pédagogique, il pourra prétendre à un supplément au diplôme. Le programme est principalement enseigné sous forme de cours / travaux dirigés. Les compétences transversales font l’objet de semaines particulières réparties tout au long de la formation. Les cinq premiers semestres se clôturent par une période de projets interdisciplinaires (2 à 3 semaines en L1, 3 à 7 semaines en L2 et L3). Selon le parcours choisi par l’étudiant en L3, il peut se spécialiser en biologie quantitative ou dans un établissement partenaire, en France ou à l’étranger. Le semestre 6 quant à lui est dédié au stage final.

Stages

  • Optionnel en L1 et L2
  • Obligatoire en L3

Les projets occupent une place de choix dans la licence Frontières du Vivant. Très encadrés au départ, les étudiants prennent progressivement des responsabilités et de l’autonomie, que ce soit dans le choix du sujet ou dans les outils / techniques à utiliser. Les équipements de chimie et biologie disponibles au laboratoire et la présence d’un fablab facilite les expérimentations interdisciplinaires. Les thématiques abordées sont en lien avec les Objectifs de Développement Durable (ODD) définis par les Nations Unies. Les projets sont réalisés en petits groupes, sous la direction d’enseignants ou de chercheurs, et peuvent parfois bénéficier d’un encadrement supplémentaire assuré par des tuteurs-étudiants.

Les stages en 1ère, 2ème et 3ème année permettent aux étudiants de découvrir différents milieux professionnels, de tester plusieurs orientations possibles, et d’affiner leur projet professionnel en connaissance de cause. Ils sont accompagnés par l’équipe pédagogique dans la définition du stage et les démarches administratives mais sont poussés à trouver leurs stages par eux-mêmes ou via le réseau d’alumni.

Tutorat

Suivant les recommandations de l’équipe enseignante, la licence peut organiser des séances de tutorats dans les disciplines scientifiques, assurées par des étudiants de L2, L3 et/ou des professeurs.

Aménagements particuliers

Plusieurs dispositifs spécifiques à la licence Frontières du Vivant sont mis en place pour favoriser la réussite de l'étudiant :

- Tutorat dans les disciplines scientifiques, en fonction des besoins exprimés
- Mentorat semestriel de chaque étudiant
- Point semestriel collectif en classe
- Contrôle continu
- Suivi d'assiduité

Admission

La licence Frontières du Vivant s’adresse aux étudiants passionnés par les sciences en général, et les sciences du vivant en particulier, qui sont de plus attirés par le monde de la recherche et la place des sciences dans la société. Pour bien s’épanouir dans cette formation, il faut :  

  • être rigoureux, curieux et créatif
  • être moteur et motivé
  • aimer travailler de façon autonome 
  • aimer travailler en équipe
  • avoir un bon niveau en anglais

Conditions d'admission

La licence Frontières du Vivant s’adresse à des étudiants titulaires du baccalauréat. 

Les critères utilisés pour départager les candidats ayant présenté un dossier complet sont :

1-Appétence pour les Sciences, vérifiée par la pertinence des activités antérieures et le soin apporté aux réponses du questionnaire.

2- Niveau académique de l'étudiant, analysé à partir des bulletins de Première et de Terminale.

3- Motivation  de l'étudiant à suivre cette formation, telle qu'exprimée dans son Projet de formation.

4- Adéquation des qualités personnelles de l'étudiant, telles que décrites par les appréciations des  professeurs dans les bulletins de Première et  de Terminale, la fiche Avenir et le questionnaire.

La licence recommande les options suivantes aux étudiants concernés par la réforme du bac: spécialité mathématiques en première et les combinaisons mathématiques / biologie ou physique / biologie / mathématiques complémentaires en Terminale.

Pour les candidats en réorientation, une attention toute particulière sera portée au parcours suivi depuis l'obtention du bac et aux résultats académiques obtenus avant et après le bac.

Les clefs de la réussite

Les attendus pour la licence Frontières du Vivant sont les suivants : 

  • Disposer de connaissances et compétences scientifiques pluridisciplinaires
  • Disposer de compétences méthodologiques et comportementales
  • Disposer de compétences en communication 
  • Vouloir s'impliquer dans la construction de son projet professionnel
  • Être intéressé par les questions de société, l’actualité et les médias, la culture, le numérique et l’information

Pour plus de détails, consulter le site ParcourSup  https://www.parcoursup.fr

Modalités de candidature

La licence Frontières du Vivant est une formation sélective (30 places) : tous les dossiers de candidature sont examinés par le corps enseignant de la licence.

LICENCE 1 : l’admission en première année se fait via  Parcoursup https://www.parcoursup.fr , même si vous êtes en réorientation

LICENCES 2 ET 3 : votre dossier doit être déposé sur le site de la licence 

Pour une candidature en première année, si votre candidature est retenue, vous serez convoqué mi-avril pour passer un entretien le 29 ou le 30 avril 2020. 

Pour une candidature en deuxième ou troisième année, si votre candidature est retenue, vous serez convoqué fin juin pour passer un entretien entre le 4 et 10 juillet 2020. 

NB : les étudiants étrangers non-européens doivent au préalable déposer un dossier sur campus France. En cas de doute, consultez notre site. Pour une entrée en première année, les étudiants étrangers non-européens doivent déposer un dossier via notre site.

Et après ?

Poursuite d'études

Poursuite d'études : 100%*

*Données issues de l'enquête réalisée par l’Observatoire de la vie étudiante en décembre 2018 auprès de l’ensemble des diplômés de Licence de l’année universitaire 2017-2018, 6 mois après l’obtention du diplôme.

Les étudiants diplômés poursuivent principalement leurs études en master (80%). Les étudiants sont admis dans des masters qui reflètent leur spécialisation en troisième année et couvrent des domaines aussi variés que l’écologie, les sciences et technologies, les sciences biomédicales, les sciences humaines et sociales, la biologie générale, les neurosciences, ou l’enseignement. 

Après la licence :

  • Master 80%
  • Ecole d’ingénieur 5,1%
  • Autres licences 4 %
  • Césure 2,5%
  • Médecine 1,7%
  • Emploi 1,7%

Statistique 2019-2020 - Non renseigné 5%

Passerelles

Des changements de parcours (sur dossier) sont envisageables en cours et après la licence :

Au sein de l’Université de Paris (voir schéma) :

En cours du 1er semestre vers le Diplôme Universitaire PaRéO.

Après le 1er semestre, possibilité d’entrer au 2e semestre d’un autre parcours de licence (décision soumise à l’avis de la commission pédagogique de réorientation).

Après validation de L1, possibilité de préparer en 1 an le DUT Statistique et traitement informatique des données (année spéciale).

Après la 2e année (L2), l’étudiant qui envisage de s’insérer rapidement dans la vie active, peut quitter le parcours de la licence générale pour préparer une licence professionnelle (1 an) du même domaine ou d’un autre domaine de formation.

Vers d’autres établissements :

Après le 1er semestre vers le 2e semestre d’une autre licence ou vers certains BTS et DUT ouvrant en février ; après L2 : autres licences, licences professionnelles, DUT en année spéciale.

Taux de réussite

92%*

Passage de L1 en L2 pour les néo-bacheliers : 96%**Source : Apogée au 03/12/2019

Insertion professionnelle

Cette formation débouche sur des créneaux professionnels demandeurs dans les domaines des sciences (agroalimentaire, biotechnologie, cosmétique, environnement, enseignement, culture). Selon votre niveau d’étude, vous pourrez accéder à différents postes dans les domaines de la recherche, l’enseignement, la communication, médiation, journalisme scientifique, l’entrepreneuriat dans le monde associatif ou le secteur privé.

International

Poursuite d'études à l'étranger

Suède : Uppsala University

Angleterre : Imperial College London, De Monfort University, Université d’Edimbourg

Pays-Bas : Wageningen University, University of Twente, University of Groningen

Suisse : EPFL Lausanne, Université de Genève, Eidgenössische Technische Hochschule (ETH): École polytechnique fédérale de Zurich   

Chine : Tsinghua University, Chinese Academy of Science

Canada : Université de Montréal

Espagne : Université de Barcelone

Etats-Unis : Harvard

 

Mobilité internationale

Mobilité sortante :

En L3, les étudiants construisent leur année en fonction de leur souhait de spécialisation. Au S5, ils effectuent un semestre d’échange dans un établissement partenaire français ou étranger. Au S6, ils doivent réaliser un stage, au choix, en France ou à l’étranger.

Chaque année, 80% des étudiants choisissent d’effectuer leur semestre d’échange à l’étranger (Canada, Europe, Asie).

Mobilité entrante : 

En L3, un semestre international en biologie quantitative en anglais est proposé aux étudiants internationaux en échange ou souhaitant intégrer directement la L3 FdV. 20 places sont ouvertes chaque année.

Contact(s)

Composante(s)

Lieu(x) de la formation

  • CRI Paris
  • Directeur des études L3
    Mahendra Mariadassou

    Email : mahendra.mariadassou @ cri-paris.org

  • Directeur
    Jean-Christophe Thalabard

    Email : jean-christophe.thalabard @ cri-paris.org

  • Directeur des études L1
    Patricia Busca

    Email : patricia.busca @ cri-paris.org

  • Directeur des études L2
    Vincent Dahirel

    Email : vincent.dahirel @ cri-paris.org

Contact(s) administratif(s)

  • Typhaine Moisan

    Coordinatrice administrative

    Tél : 01 84 25 68 01

    Email : licencefdv @ cri-paris.org

  • Emma Raharilantosoa

    Assistante pédagogique L1

    Tél : 01 84 25 08 27

    Email : emma.raharilantosoa @ cri-paris.org

  • Virginie Chomier

    Coordinatrice pédagogique L2/L3 et chargée des relations internationales

    Tél : 01 84 25 68 02

    Email : virginie.chomier @ cri-paris.org - international@cri-paris.org

  • David Jung

    Coordinateur pédagogique et scientifique

    Tél : 01 84 25 08 27

    Email : david.jung @ cri-paris.org

A lire aussi

Formation | Université de Paris
A la croisée des disciplines

Porté par les UFR Études Anglophones et Informatique, le projet RELIA, Recherche En Licence Informatique et Études Anglophones, illustre la richesse d’un apprentissage interdisciplinaire. Un exemple de pédagogie innovante par et à la recherche soutenu par l’IDEX.

Formation | Université de Paris
VAE : ouverture des candidatures

Les personnes intéressées par la Validation des acquis de l’expérience (VAE) sont invitées à déposer leur candidature à partir du 1er avril 2020.

Formation | Université de Paris
La première classification moléculaire des tumeurs hypophysaires ouvre de multiples champs de recherche et de médecine personnalisée

Paris, 20 janvier 2020 – Les tumeurs hypophysaires, deuxièmes tumeurs cérébrales les plus fréquentes, disposent désormais d’une classification moléculaire précise, complète et objective, avec la perspective de mieux prédire et comprendre le comportement de certains sous-types de tumeurs et d’ajuster les traitements. C’est ce que révèle une étude réalisée par les équipes de recherche de l’Institut Cochin (Inserm, Université de Paris, CNRS), associées à l’Hôpital Foch et l’Hôpital Cochin AP-HP, publiée début janvier dans la revue internationale Cancer Cell (publication complète ici).

Formation | Université de Paris
Trouver mon master

Le portail national « trouvermonmaster.gouv.fr » propose un panorama détaillé de tous les diplômes nationaux des établissements d’enseignement supérieur français accessibles après une licence. Découvrez, sans tarder, la diversité de l’offre de masters d’Université de Paris !

Logo

Contact

85 boulevard Saint-Germain 75006 Paris
(33) (0)1 57 27 90 00