test

Master Chimie

Domaine:Sciences, Technologies, Santé

Mention: Chimie

  • Voir la page en français
  • Crédits ECTS

    120 crédits
  • Niveau d'études visé

    BAC +5
  • Durée

    2 ans
  • Langue(s) des enseignements

    Français, Anglais

Présentation

Le Master Chimie : Frontiers in Chemistry sera ouvert en septembre 2019. Il s’agit d’une formation par la recherche dans un contexte international et pluridisciplinaire associant deux UFR de l’Université de Paris : l’UFR des sciences fondamentales et Biomédicales et l’UFR de Chimie. L’association de ces deux UFR va permettre d’avoir accès à une formation d’excellence aux interfaces chimie-biologie-énergie-nanosciences. Il est possible, pour les étudiants qui le désirent de suivre un enseignement totalement en anglais, ceci afin d’asseoir la pédagogie dans un contexte définitivement international, et aussi d’être en mesure d’accueillir des étudiants étrangers ne parlant pas le français.

Objectifs

Cette formation est construite sur les acquis de la Licence et se fixe comme objectif d’apporter un bagage fondamental solide en chimie, une maitrise des techniques de pointe, avec une très forte ouverture vers les interfaces et un lien fort avec le monde de la recherche. Les débouchés sont l’industrie et les sociétés innovantes à haute technologie ou le monde académique.

Un autre objectif important est d’apprendre aux étudiants à vivre, réagir et communiquer dans un contexte scientifique international. Ainsi, ils suivent des enseignements dispensés en anglais, discutent, exposent et rédigent en anglais, communiquent avec les étudiants étrangers inscrits dans le Master. Nous cherchons également à rendre les étudiants autonomes dans leur démarche. Cela est possible grâce à un enseignement délibérément appuyé sur le tutorat : analyse, écriture, discussion et projets.

Savoir-faire et compétences

Compétences génériques :
· Gestion de projet
· Travail en équipe
· Adaptabilité
· Analyse, rigueur et esprit critique
· Communication orale et écrite
· Rapport de projet
· Large culture scientifique
Compétences scientifiques :
· Double expertise vers l'interface
· Connaissance pratique et autonomie
· Rédaction d'articles et présentations orales
· En fonction de la piste M2 choisie: - Chimie Moléculaire, Chimie Physique, Chimie biologique, spectroscopie, nanosciences.

 

Niveau d'entréeBac+3

Modalité(s) de formation

  • Formation initiale
  • Formation continue

Validation des Acquis de l'Expérience : Oui

Langue(s) des enseignementsFrançais, Anglais

StageObligatoire (4 à 5 mois)

Stage à l'étrangerOptionnel (5 mois)

Rythme de la formationCours en semaine (journée)

Site web admission

Lieu d'enseignement

Programme

Organisation de la formation

Le Master est classiquement constitué de deux années M1 et M2.

Le premier semestre (M1S1) est dédié à l’acquisition d’un socle commun, autour de la chimie moléculaire et de la chimie-physique avec un choix entre deux options : « Chimie Organique » et « Matériaux et surfaces ». Lors du M1S2, un tronc commun est proposé, suivi d’un stage obligatoire de 2 à 5 mois (à l’étranger pour les étudiants français). La deuxième année est plus spécialisée. Le premier semestre (M2S1) est constitué d’un tronc commun autour de projets tutorés en modélisation moléculaire ou en chimie moléculaire, puis 4 itinéraires sont proposés : BioMol, Phys-chem-life, SAFE et CHENS. Le second semestre (M2S2) est constitué d’un stage dans les laboratoires de recherche adossés aux Master. Ce stage de recherche qui constitue une réelle expérience professionnelle est évalué suite à la rédaction d’un mémoire et à une présentation orale devant un jury.

Stages

Master 1 :

Stage : Entre 2 et 5 mois (9 ECTS)

Projet tutoré : Synthesis, characterization and analysis in molecular compounds (3ECTS)

Master 2

Stage : 5 mois (25 ECTS)

Projet tutoré : - Computational and modeling tutored project (1,5 ECTS)

  • Collaborative research project (part 1 : 3 ECTS, part 2 : 5 ECTS)

Contrôle des connaissances

Les modalités du contrôle des connaissances au sein de ce Master peuvent varier en fonction des UEs, mais elles se font en général sous la forme d’un examen terminal ou d’un contrôle continu et régulier ou alors par ces deux modes de contrôle combinés.

Chaque bloc d'enseignement a une valeur définie en crédits européens (ECTS) qui tient compte de l'ensemble de l'activité exigée : volume et nature des enseignements dispensés, travail personnel requis, stages, mémoires, projets et autres activités.

Aménagements particuliers

Le Master de Chimie « Frontiers in Chemistry », proposant des itinéraires entièrement en anglais, a permis de recruter des étudiants étrangers non francophones provenant de pays très divers, favorisant ainsi le brassage culturel au niveau M1 et M2.

Nous allons vers une version « bilingue » complète du M1, moyennant une adaptation de nos enseignements (cours énoncés en anglais mais enregistrés en Français, discussions en Français et Anglais, pédagogie inversée, tutorats et groupes de travail mixte bilingues), nous avons pu accueillir des étudiants étrangers non francophones dès le M1, ce qui a renforcé de manière spectaculaire le dynamisme et l’internationalisation de la communauté de Master.

Par ailleurs, le stage que les étudiants font à l’étranger en M1 a permis de constituer un réseau d’universités étrangères en Europe, en Amérique du Nord, en Asie et en Océanie.

Nous cherchons aussi à internationaliser les intervenants en M2, où régulièrement des professeurs étrangers viennent donner un cours sur leur domaine d’expertise. Cela se fait aussi à travers les conférences, organisées dans les départements de recherche, qui sont suivies aussi bien par les étudiants de M1 et de M2 et qui constitue en M2S1, une UE à part entière de 1,5 ECTS .

Le Master est composé d’une cellule « communication et évènementiel » qui tend à dynamiser le Master et fédérer les étudiants afin de créer un réel sentiment d’appartenance. Dès la rentrée, trois journées d’intégration sont organisées pour les M1 durant lesquelles un rallye dans Paris et des ateliers carrières sont organisés. Les M2 partiront en séminaire d’intégration au cours duquel des conférences seront données et des activités de Team Building seront proposées. Au cours de l’année, nous organisons en octobre la Fête de la Chimie (après-midi conférence + goûter pour échanger avec les intervenants), des apéritifs M1/M2 après les séminaires de Recherches tous les vendredi (en présence du conférencier du jour) et des workshop sur des sujets tel que : « Postuler à une bourse de thèse », « les métiers de la chimie » seront proposés régulièrement dans l’année. …

Pour les étudiants en situation de handicap vous pouvez prendre contact  avec le service accompagnement santé  handicap

mél accueil.ash @ parisdescartes.fr - tél 01 76 53 17 72

Admission

Pour admission en M1 le public cible est l’étudiant en L3,

Pour admission en M2 les publics cibles sont :

Etudiants ayant validé une première année de Master ou la totalité d’un Master

Docteurs en Médecine

Docteurs en Pharmacie

Les étudiants en 3e année d’école d’ingénieur (spécialité Chimie)

 

 

Conditions d'admission

Niveau B2 en anglais, avoir validé un niveau bac + 3.

Pré-requis

Pour candidater en M1 :

Avoir obtenu ou être en cours de validation d’une Licence 3 ou d’un Bachelor

Pour candidater en M2 :

  • Avoir obtenu ou être en cours de validation d’un Master 1
  • Avoir obtenu ou être en cours de validation d’un Master 2
  • Être Docteur en Médecine
  • Être Docteur en Pharmacie
  • Être en 3e année d’école d’ingénieur (avec une spécialité en Chimie)

 

Modalités de candidature

Candidature sur les sites des deux UFR : UFR de chimie, et UFR Sciences fondamentales et Biomédicale, sur le futur site de l’Université de Paris, et sur le site du Master :

 

 

Et après ?

Passerelles

Le Master, de par sa formation vaste, prépare à des réorientations vers des métiers non directement liés à la recherche (conseil, brevet, journalisme scientifique, technico-commercial...).

Taux de réussite

100 %

A la sortie du M2, les étudiants peuvent entrer dans le monde du travail (niveau ingénieur) ou faire une thèse. Le doctorat est le plus haut diplôme reconnu internationalement dans le monde industriel et permet d’envisager une carrière en entreprise au plus haut niveau.

Insertion professionnelle

98% d’insertion professionnelle en considérant le doctorat comme une insertion professionnelle.

Les opportunités professionnelles sont listées ci-dessous :

  • chercheur universitaire et industriel
  • chef de projet scientifique
  • consultant scientifique
  • Enseignant, instructeur professionnel
  • ingénieur brevets

Les secteurs d’activités sont : Les centres de recherche publique et les universités, les centres de recherche privée et les industries chimiques. La cosmétique, les industries pharmaceutiques, les secteurs d’analyses de l'environnement, des énergies renouvelables, de l’aéronautiques et de l’automobile.

International

Poursuite d'études à l'étranger

Du fait de notre formation dirigée vers l’internationale, les étudiants auront acquis toutes les compétences pour postuler pour des financements de thèses à l’étranger.

Mobilité internationale

Possibilité et encouragement à faire un des deux stages à l’étranger.

Contact(s)

Composante(s)

Lieu(x) de la formation

  • Campus Saint Germain des Prés
  • Campus des Grands Moulins (site Paris Rive Gauche)
  • Responsable du diplôme
    Mélanie Etheve-Quelquejeu

    Email : melanie.etheve-quelquejeu @ parisdescartes.fr

    Marc Robert

    Email : robert @ univ-paris-diderot.fr

Contact(s) administratif(s)

  • Martin Deotto

    Coordinateur administratif

    Faculté des Sciences fondamentales et biomédicales45, rue des Saints-Pères75006 ParisTél : 01 76 53 46 99

    Email : martin.deotto @ parisdescartes.fr

  • Marie-Line Beauvisage

    Faculté des Sciences fondamentales et biomédicales45, rue des Saints-Pères75006 ParisTél : 01 76 53 46 65

    Email : marie-line.beauvisage @ parisdescartes.fr

  • Sophie Thiery

    15 rue jean de Baïf75013 ParisTél : 01 57 27 88 00

    Email : sophie.thiery @ univ-paris-diderot.fr

A lire aussi

Formation | Université de Paris
Une nouvelle piste possible pour expliquer les cas graves de la Covid-19

Dans la lutte contre la Covid-19, la compréhension des mécanismes menant à des formes graves de la maladie est un enjeu majeur. Si de nombreuses pistes sont actuellement explorées, des chercheurs d’Université de Paris, de Sorbonne Université, de l’Inserm et du CNRS, ont émis une hypothèse originale, selon laquelle une altération des défenses antioxydantes associée à une proportion anormalement élevée de neutrophiles (globules blancs) expliquerait l’évolution de la maladie vers ses formes les plus graves. Cette hypothèse en cours de validation a fait l’objet d’une publication dans la revue Nature Reviews Immunology le 10 août dernier.

Formation | Université de Paris
Nouveau ! L’espace Carrière des étudiants

Université de Paris se dote d’une nouvelle plateforme d’aide à l’insertion professionnelle, en partenariat avec JobTeaser.

Formation | Université de Paris
Les BU rouvrent leurs portes

Les bibliothèques Grands-Moulins, Sciences, Bichat, Cochin, Cordeliers, Necker,  Villemin, Montrouge, Garancière, BIU Santé – Médecine, BIU Santé – Pharmacie, Jeanne-Chauvin, Henri-Piéron, SHS et STAPS vous accueillent dans le respect des consignes sanitaires en vigueur à Université de Paris.

Formation | Université de Paris
[Mesures sanitaires] Pour une rentrée en toute sécurité

Dans le cadre de la lutte contre la pandémie Covid-19, Université de Paris met en place des mesures sanitaires pour vous permettre d’aborder la rentrée dans un contexte sûr et de protéger la santé de toutes et tous.

Logo

Contact

85 boulevard Saint-Germain 75006 Paris
(33) (0)1 57 27 90 00