test

Licence Arts du spectacle - Parcours : Etudes cinématographiques

Domaine:Arts, Lettres, Langues

  • Voir la page en français
  • Niveau d'études visé

    BAC +3
  • Composante de la formation

  • Langue(s) des enseignements

    Français, Anglais

Présentation

La Licence Arts du spectacle parcours Études cinématographiques de Paris Diderot accueille environ 80 étudiant.e.s par niveau d'études (L1, L2 et L3). Ces dernier.e.s bénéficient d'une localisation géographique appréciable (proximité de la Cinémathèque, de la BNF, du Quartier Latin) et d'équipements récents (amphithéâtres dédiés aux projections, salles destinées à la pratique).

Cette filière sélective recrute sur toute la France. Elle est animée par une équipe d'une trentaine d'enseignant.e.s aux profils variés et offre aux étudiant.e.s la possibilité de nouer des contacts avec le monde professionnel, en particulier en L3.

Objectifs

La Licence Arts du spectacle parcours Études cinématographiques se veut généraliste et se distingue par sa triple dimension théorique, historique et pratique.

Ancrée dans une UFR pluridisciplinaire, elle s’adresse aux étudiant.e.s passionné.e.s par le cinéma et les arts en général, souhaitant découvrir des cinématographies variées et développer une culture critique solide et rigoureuse.

Savoir-faire et compétences

Le cursus cinéma de Paris Diderot vise à la formation de généralistes dotés, à l’issue de leurs trois années d’études, d’une culture théorique charpentée et élargie, ainsi que d’un solide acquis méthodologique. Au terme de la Licence, l’étudiant.e possède une connaissance approfondie du cinéma, de son histoire et des théories dont il est l’objet, ainsi que des outils de l’analyse des images filmiques.

La Licence se distingue des écoles de cinéma (FEMIS, Louis Lumière, INSAS) ou des sections spécialisées de BTS, formant directement aux métiers artistiques et techniques du cinéma, mais propose, de la première à la troisième année, un programme progressif d’ateliers pratiques. En fin de formation, l'étudiant.e dispose d’un bagage technique (prise de vue, montage, prise de son), d'une vision élargie des métiers ayant trait au cinéma (production, distribution, programmation, conservation, critique), et maîtrise les bases de la création cinématographique (écriture, tournage de courts-métrages).

Niveau d'entréeBac

Public(s) cible(s)

  • Demandeur d'emploi
  • Étudiant
  • Salarié - Profession libérale

Capacité d'accueil

Environ 80 inscrit.e.s par niveau d'études.

Modalité(s) de formation

  • Formation initiale
  • Formation continue

Validation des Acquis de l'Expérience : Oui

Formation à distanceNon

Langue(s) des enseignementsFrançais, Anglais

Stage (6 mois max hors périodes de cours)

Rythme de la formationCours en semaine (journée)

Précision du rythme

Environ 20h par semaine. Les Ateliers pratiques imposent parfois un investissement en continu sur une période déterminée.

Lieu d'enseignement

Programme

Organisation de la formation

6 semestres de 30 ECTS chacun, environ 250h de cours par semestre.

Chaque semestre est composé de 6 à 8 enseignements et occupe 12 semaines de cours.

Contrôle des connaissances

L’assiduité est obligatoire, toutefois des dérogations pour le passage en contrôle terminal peuvent être accordées aux étudiant.e.s classé.e.s dans des situations dérogatoires prévues par les textes.
Ces dérogations sont accordées par semestre.

Quelques enseignements en contrôle continu intégral (dont ateliers pratiques).

Les cours font l'objet de deux sessions d'examen.
Une UE (unité d’enseignement) est définitivement acquise lorsque sa note est égale ou supérieure à 10/20.

La compensation s'applique entre les semestres d'une même année.

Pour les cours dont les résultats sont inférieurs à 10/20 et qui n’ont pas fait l’objet d’une compensation (dans le cadre de la moyenne d’UE ou de semestre) à l’issue de la 1ère session, les épreuves doivent être repassées lors de la seconde session.

En aucun cas une note de 1ère session, inférieure à 10 et non compensée, ne peut être utilisée dans le cadre d’une session ultérieure.

Un.e étudiant.e peut renoncer au bénéfice d’une compensation entre UE et entre ECUE d’une même année. Mais dans ce cas, il/elle renonce également à titre définitif à la note précédente.

Aménagements particuliers

Les étudiant.e.s ayant besoin d’aménagements spécifiques pour raisons de santé, en particulier dans l'organisation des examens, peuvent s’adresser au Relais Handicap de l’université Paris Diderot.

Laboratoire(s) partenaire(s)

Admission

Étudiant

Conditions d'admission

Pour la L1 : Parcoursup.

 

Pour la L2-L3

Validation de 60 ECTS (accès en L2) ou 120 ECTS (accès en L3) et examen du dossier.

E-candidat selon la situation (hors mobilité internationale).

Dossier examiné par une commission pédagogique.

Pré-requis

Excellente maîtrise de l'expression écrite et orale, résultats solides dans le secondaire et au baccalauréat dans les matières littéraires (français, histoire, philosophie, langues, arts).
Il n'est pas nécessaire d'avoir présenté une option cinéma au bac pour intégrer la Licence.
Le recrutement s'effectue presque exclusivement auprès de bachelier.e.s issus des filières L, S ou ES.

Modalités de candidature

 

 

Et après ?

Poursuite d'études

Vers les Masters (formations audiovisuelles ou arts du spectacle) après la L3 : 65 %.

Passerelles

Réorientations possibles au sein du département LSH (lettres ou histoire par ex.).
Certain.e.s étudiant.e.s intègrent, le moment venu, des écoles de cinéma.

Taux de réussite

Licence Arts du spectacle en 3 ou 4 ans : 95 %

Insertion professionnelle

Pour certain.e.s, la Licence permet de se former aux métiers de la transmission et de la communication (enseignement, journalisme, critique, programmation, animation culturelle) ou encore de trouver des prolongements possibles dans la recherche, l’édition, le travail d’archives. Pour d’autres, davantage intéressé.e.s par la création, il s’agit d’affiner une sensibilité artistique dans la perspective des concours d’entrée dans les écoles de cinéma.

 

DEVENIR POST MASTER

  • Taux d’insertion professionnelle : 81 %
  • Adéquation formation-emploi : 79 %
  • Statut : 58 % cadres
  • Types de contrat : 28 % CDI ; 24 % CDD ; 20 % Intermittents du spectacle ; 12 % Contrat doctoral ; 8 % Professions libérales
  • Secteurs d’activités : Fonction publique : 21 % ; Entreprises privées : 54 % ; Propre employeur et autres : 13 % ; Association : 12 %
  • Domaines d'activité : Arts, spectacles et activités récréatives : 46 % ; Commerce, transports, hébergement et restauration : 13 % ; Enseignement : 13 % ; Information et communication : 13 % ; etc.
  • Exemples d'emplois : chargé.e de communication et des médias ; enseignant.e ; collaborateur.trice artistique ; artiste dramatique ; assistant.e de production audiovisuelle ; rédacteur.trice en chef ; chargé.e d’affaires juridiques et financières ; journaliste ; agent.e de cinéma (projection, programmation) ; producteur.trice ; réalisateur.trice ; illustrateur.trice scientifique et designer graphique ; etc.

Contact(s)

Composante(s)

Lieu(x) de la formation

  • Campus des Grands Moulins (site Paris Rive Gauche)

Campus

  • Campus des Grands Moulins

Contact(s) administratif(s)

  • Françoise Caudroit

    Secrétariat L1-L2 Cinéma

    16, rue Marguerite DurasDépartement de Lettres et Sciences Humaines (LSH),Grands Moulins - 1er étage - pièce 193CParis 13e Tél : 01 57 27 68 56

    Email : francoise.caudroit @ univ-paris-diderot.fr

  • Centre de contact (Direction des Etudes et de la Formation)

    Inscription administrative e-candidat

    Bâtiment LAMARCK A - 39, rue Hélène Brion75013 PARISTél : 01 57 27 65 67

  • Laetitia Robin

    Tél : 0157276353

    Email : laetitia.robin @ univ-paris-diderot.fr

A lire aussi

Logo

Contact

85 boulevard Saint-Germain 75006 Paris
(33) (0)1 57 27 90 00